Quel défi pour les 5 années avenir ?

Le Club nouveau Siècle, issu du Mouvement solidarité participation, a organisé ce mercredi à Paris une conférence débat sur le thème : « l’Afrique et la mondialisation ». Plusieurs personnalités composées des anciens ministres français, experts de l’Onu et des anciens ministres étrangers, ont tous pris part à cette rencontre. Les Comores ont été représentées par Achirafi Said Hachim, l’ancien ministre de l’Intérieur et candidat aux élections présidentielles de 2016.

Au cours de cette conférence, plusieurs orateurs qui se sont succédé sont revenus longuement sur la question relative au paradoxe de l’Afrique d’être à la fois riche très pauvre. Il s’agit de réfléchir notamment sur les défis auxquels l’Afrique se heurte face à cette mondialisation.

Le président de ce mouvement solidaire, Bernard Reygrobellet, a rappelé lors de son intervention que l’esclavage est parmi les causes majeures qui ont brisé le destin de l’Afrique et freiné son développement. « Des siècles d’esclavage et de destins brisés ont fait, d’un continent, une île morcelée dont chaque frontière est comme une cicatrice rappelant qu’autrefois, des nations prédatrices, après s’être emparées d’africains par milliers, ont mis l’Afrique en coupe et l’on redessinée. habarizacomores

Terrible anonymat que tous ces noms qu’on change transformant un pays en mosaïque étrange », a-t-il déclaré.

Le moment le plus important a été celui d’Achirafi Said Hachim, président du parti Cadim, de mettre l’accent sur la question relative à l’Indépendance des Comores jusqu’à nos jours. C’est dans une ambiance bon enfant que l’ancien ministre comorien s’est penché sur « les difficultés poste-indépendantes de la diaspora et de ses efforts à aider le pays à survivre ».

Il a enfin lancé un appel à la France « de participer de manière effective à aider les Comores à se mettre sur les rails du développement économique et de palier le manque d’infrastructures nécessaire ainsi que de combler le vide multiforme créé par l’indépendance unilatérale et son départ immédiat de cet Archipel ».

Il convient de noter que Le Club Nouveau Siècle (CNS) est un mouvement politique français issu du Mouvement solidarité participation, se revendiquant du gaullisme inspiré par Charles de Gaulle. Il a été fondé par Philippe Dechartre en juin 2001.

 

 Ahmed Salim

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*