En ce moment

« Qui a droit à la reconnaissance de la nation », s’interroge le journaliste Kamal Edinne Saindou

L’ancien journaliste de la radio RFI Kamal Eddine Saindou soulève l’interrogation tabou que les gens n’osent pas l’aborder. Qui de nous a le droit de la reconnaissance ?

« Il peut paraître inapproprié de commencer la polémique comme on aime à le dire à chaque fois que des citoyens interrogent le sens des actes que pose l’Exécutif. Mais il est grand temps de secouer le cocotier et réécrire le texte et la mise en scène de ce spectacle auquel se livre l’Etat à chaque fois qu’une personnalité décède. Que les choses soient claires, ceci ne date pas de ce régime. Cela fait 45 ans que la reconnaissance de la nation et les insignes de l’Etat sont accordés à l’aveugle, au pied levé, dans une précipitation qui reflète l’improvisation et le manque évident d’un protocole clair. Qui a droit à la reconnaissance de la nation? Sur quels critères les insignes de l’Etat sont-ils attribués? A quel moment et dans quel cadre cela se fait? Quels sont les textes de référence? Cette clarification est nécessaire pour que les valeurs d’exemplarité, de dévouement, de sacrifice, que ces insignes sont censées symboliser pour la nation, trouvent tout leur sens auprès des citoyens. Car c’est bien à ceux qui continuent d’écrire l’histoire que ces symboles s’adressent », Eddine Mlipvandro

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*