En ce moment

Qui a peur d’Anjouan?

Tribune: Pas seulement AZALI. Je le confirme à mesure que l’intelligentsia de l’île se réveille à travers le FUDA, le NEM et de ses puissants lanceurs d’alertes notamment BEN ALI, KAYS pour ne citer que la colonne vertébrale.
Le pacte de Paris impulsé par les forces Anjouanaises FUDA, MDC, NEM…marque des points et à pu fédérer le comoriens au combat.
J’ai vu des intègres à l’image du sage ACHIRAFI, ZILE, DINI NASSUR…
Je ne polémique pas sur les forces en présence tant que le combat vise la dictature. Je souhaite bon vent à la révolution Ilang, à Chababi Mkomboz mais toute ma confiance va au pacte de Paris.

Ceux qui ont peur du réveil de Ndzouani font le jeu d’Azali. Ils se découvrent piteusement et ne peuvent pas arrêter la marche contre le mal.
AZALI même le sait mais s’accroche aux promesses d’en haut. Incapable de mettre un gouvernement en place depuis plusieurs mois, vivant une insécurité permanente l’obligeant à ruiner le budget de l’État pour chaque déplacement, AZALI s’imagine des complots allant du coup d’État à l’assassinat. Des militaires en profitent pour gagner plus et développent un réseau de fake news pour piller la dictature.
Et des politiciens intègres se font porter le chapeau des déstabilisations fictives.
AZALI est sur le départ et cela est incontournable. Et de quelle manière ? C’est à lui d’en décider.

BEN ALI.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*