Qui est Archimed, le nouveau Patron de Comores Télécom ?

Après le limogeage spectaculaire de Mgomri à la tête de la société nationales des  télécommunications, on connait désormais qui est son successeur. Il s’agit d’Archimed Ahmada M’sa qui est un enfant de la maison. Originaire de Fomboni Moheli, il est l’un des cadres de l’entreprise depuis plusieurs années. Sortant de l’Ecole nationale supérieur de N’vouni, il a vite été recruté à la SNPT (Société Nationales des Poste et des Télécommunications). Grâce à sa rigueur et son dynamisme, il s’est vu accordé une formation de renforcement des capacités en 1997 à l’ESMT (Ecole Supérieur Multinationale des Télécommunications) de Dakar. De cette école, il est sorti ingénieur en Télécom avec la mention Excellente après trois ans de formation. 

Depuis son retour au pays, Archimed est passé dans presque tous les départements où il a acquis encore plus d’expérience. Il a occupé à plusieurs reprises des postes hautes responsabilités dans l’entreprise.  Chef du service Internet, chef du service informatique,  DAF, il a presque gravi tous les échelons de cette société d’Etat.  

Mais tout n’a pas été en rose pour Archimed dans cette société. Alors que M Abiamdri était aux commandes de la compagnie, « Archimed a passé dans 4 ans les couloirs de Volovolo », nous rappelle un employé de Comores Télécom. Mais ARCHIMED AHAMADA n’a pas désarmé. A l’arrivée de Mgomdri, il a demandé une disponibilité pour rejoindre Comores câble en tant que directeur techniques. Dans cette autre société d’Etat, il avait la lourde tache de superviser le projet  » Fly lion 3″ (Le câble qui relie Moroni, Mayotte et Madagascar. Un projet financé par les Comores via la Banque mondiale à hauteur de 12 millions de dollars. Un domaine que Archimed connaît comme il a été aussi chef du projet durant l’installation du câble Easy. En janvier 2016, il été nommé directeur commercial à Comores Cable. Notre source précise que « Archimed est un technicien qui fait son travail avec rigueur. C’est pourquoi la plupart du personnel de la maison ne l’apprécie pas. Archimed Ahamada aime le respect des heures de travail « .

Ortega Abdou Hassani

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*