Qui sont ces notables, ces cadres et jeunes aveuglés par la misère? 

La souffrance et la misère peuvent expliquer cette dérive notabilaire. Cependant, les notables comoriens acculés par la misère sont tentés de faire l’apologie du diable. Nous savons tous qu’AZALI est un traître de haut niveau, mais comme certains parmi vous ne retiennent rien de l’histoire, donc,cette dernière continuera à se reproduire.  » Ce que l’homme retient de l’histoire ce qu’il ne retient rien ». C’est ainsi que nous reproduisons les mêmes bêtises.                  Il faut dire que deux évènements auraient dû réveiller la conscience des comoriens.     

Tout d’abord, l’événement de 1995 date à laquelle l’ancien raïs Djohar fût kidnappé en plein jour par bob Denard. Rappelez vous que le président actuel qui n’est autre que l’ancien chef d’État major de Djohar a fait désertion en prenant la fuite en direction d’un territoire français. En effet, ce crime de majesté méritait la pleine. Car, AZALI a été chargé de maintenir coûte que coûte les institutions. Or, il a préféré la honte que la gloire. Certes, il a pillé les comptes de l’État et vit aisément avec les moyens de l’État en abandonnant ses soldats au front, alors que probablement s’il avait lutté au côté de CAMPAGNARD il aurait dû rendre son dernier souffle. Donc, il a préféré la lâcheté que l’honneur. 
Ensuite, il fût chef d’État major, quand la dépouille de l’ancien président TAKI, a été dérobée sous les yeux de son garde du corps, mr youssoufa idjihadi. Cette épisode montre l’immaturité et l’ignorance du président actuel. Cela, renforce le sentiment selon lequel l’opinion ne pense. 

Par ailleurs, les comoriens n’ont pas pris conscience de leur propre ignorance. Car, selon Socrate  »la conscience de sa propre ignorance est le début de la sagesse ».  

En d’autre termes, du moment où tu sais que tu ne sais pas, cela veut dire que tu sais. Or, AZALI est loin d’être dans ce cas de figure car, il se croit plus intelligent que les autres.  Et pourtant, il n’a jamais réussit à créer une oeuvre, ni laissé ses empreintes. SARTRE disait qu’il n y a pas un genie sans oeuvre .or,  AZALI lui, est un genie et rentrera dans l’histoire pour deux choses:

Premièrement, il est l’homme qui a vendu son pays au profit d’un pouvoir futur.

Deuxièmement, celui qui a ruiné l’économie comorienne en se constituant une fortune de 40 milliards d’euros.
Pour conclure, vous ne devez pas laisser AZALI pénétrer dans un mihrab pour présider toute forme de prière car, il est disqualifié par ses déboires de désertion et de vol en série.

Imani

2 commentaires sur Qui sont ces notables, ces cadres et jeunes aveuglés par la misère? 

  1. On est le seul pays où l’on jette des fleurs à ceux qui mérite une claque..
    On va se moquer de celui qui a volé une poule et glorifie celui qui vole une vache car soit disant « il a volé dans son lieu du travail ».
    Ah oui!
    Comoriens ou connais rien?
    Que dieu maudisse les charlatans de la république!
    Que dieu bénisse les Comores!

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*