Rabattre l’arrogance de M. Jude 

Jamais ambassadeur français aux Comores n’a été aussi arrogant, aussi insultant et aussi méprisant envers notre pays et notre peuple. Qui pire est, son absence de tact diplomatique a sensiblement aggravé les situations. Un fait significatif en témoigne éloquemment : A Mwali, lors d’une conférence de presse, son « EXCELLENCE » s’est payé une déclaration fracassante : « Mayotte est française et le restera à jamais ». Un affront inacceptable que notre pays n’oubliera jamais, une bravade insensée que dans sa superbe et irresponsable indolence, Ikililou a laissé passer. M. Jude a cru pouvoir en déduire qu’il pouvait tout se permettre. Et il ne s’est nullement gêné, accumulant les impertinences.
Azali revenu au pouvoir, les choses ont pris une autre tournure. Mais M. Jude n’en a cure.
Et on a vu M. Jude, insistant grossièrement et publiquement pour torpiller le projet de reconstruction d’El Marouf. Il a usé de toutes les pressions incongrues pour imposer la voie française du calfatage du principal hôpital du pays. Et on le comprend : toute évacuation sanitaire vers Mayotte est un satisfecit de l’annexion de l’île comorienne ! N’en déplaise à ceux qui croient à l’aide française.
Et On a vu M.Jude, contredisant publiquement, haut et fort, les appréciations du Chef de l’Etat comorien, sur la bévue de son Président. Quand M. Azali, traduisant les sentiments de tout le pays, caractérise la déclaration de Macron d’insultant envers les Comores, alors que même la présidence française déclare que les propos du président français était malheureux, alors même que Macron téléphone à Azali pour apaiser les choses, eh bien M. Jude va, hardiment à contre-courant et soutient devant l’opinion comorienne, qu’il n’y avait pas de quoi inquiéter un chat, ce qui n’a pas manqué d’envenimer la situation !
Et voilà M.Jude aujourd’hui, ourdissant un énième complot tendant à faire valider subrepticement l’annexion française de l’île comorienne de Mayotte. Les Maorais sont chez eux partout sur le territoire comorien, mais tant que Mayotte est administrée par la France, aucun Maorais ne pourra venir aux Comores en tant que représentant d’une institution quelconque de l’Etat français. C’est pourquoi le Gouvernement comorien a décidé d’interdire la présence de Maorais dans les prochaines assises sur la coopération dite régionale. Mais bien sûr Jude n’y concède pas. Il remue ciel et terre pour parvenir à ses fins, sans aucun ménagement de la partie comorienne !
Si un malheur arrivait et que l’Etat comorien cédait sous la pression de la France, notre peuple devra réagir : les maires des trois îles indépendantes se doivent de boycotter massivement ces « pseudo-assises » et les citoyens doivent réunir les moyens de manifester sa colère. Les citoyens les plus sensibles devraient travailler dans ce sens.
Il conviendrait en tout état de cause de boycotter largement la réception de cet ambassadeur le 14 juillet prochain, répondre à l’humiliation par l’humiliation et ne pas continuer à courber l’échine.
Si notre Etat a encore de la dignité, il devrait expulser cet ambassadeur indigne, même si son départ est proche.
Idriss Mohamed Chanfi

1 commentaire sur Rabattre l’arrogance de M. Jude 

  1. Mayotte est avant tout aux Mahorais, et les Mahorais n’ont que foutre de vos assises. Faites-les avec Paris si ça vous chante, mais jamais rien ne se passera à Mayotte sans la volonté des Mahorais.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*