Ramadan et fourniture d’électricité : Ma-mwe multiplie les efforts pour être au rendez-vous

Le directeur technique de Ma-mwea fait savoir que l’établissement dispose d’une puissance de onze mégawatts depuis la réparation de cinq moteurs (au lieu de huit mégawatts, considérés comme le point culminant de la puissance disponible). «Depuis janvier, on reçoit rapidement les pièces commandées. Du coup, on a actuellement une puissance stabilisée qui nous permet d’espérer», a-t-il dit.

«Personne ne peut prévoir l’avenir. Je ne suis pas en mesure de savoir ce qui se passera dans la minute qui vient, encore moins les jours, les semaines ou les mois à venir. Nous allons communiquer à partir de faits réels», a déclaré samedi le directeur général de Ma-mwé, au cours d’une conférence de presse à Moroni. Il a donc décidé de parler franc au sujet de la situation de sa société. Selon lui, Ma-mwé continue de fonctionner grâce à des groupes de secours ; ce qui explique les délestages actuels.

Sur la question d’un calendrier de distribution du courant pendant le mois de ramadan, si Soilih Mohamed espère une nette amélioration de la capacité de production de l’entreprise publique, il se garde de tout triomphalisme et refuse même de donner un calendrier.

Nazir Nazi / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*