Rapport de la Cour des comptes sur la gestion de la Ceni : Le procureur général parle ‘‘d’acharnement’’

wpid-screenshot_2015-12-31-08-22-38-1.png

Soilih Mahamoud affirme ne pas «admettre » que des membres de la Ceni puissent «exiger» la démission du président Djaza pour des «dépenses non justifiées». Il explique «les anomalies » relevées dans le rapport de la Cour des comptes par le fait que certains fournisseurs de la Ceni auraient manqué de produire les factures des services effectués.

image

Le procureur général, Soilih iMahamoud, ne croit pas du tout qu’il y ait eu «détournement de fonds» à la Commission électorale nationale et indépendante (Ceni). Il accuse les médias et certains membres de la l’institution d’‘‘acharnement’’ contre  Ahmed Djaza Mohamed. «Ils humilient et calomnient Djaza», s’est-il indigné, assurant avoir lui-même mené une enquête pour «comprendre» les tenants et les aboutissants du rapport à l’origine de ce ‘‘violent déferlement médiatique’’.

«J’ai été à la Cour des comptes, puis j’ai entendu le docteur Djaza après avoir appris, par la presse, les propos de certains membres de la Ceni. C’est inadmissible», a-t-il dit.

Soilih Mahamoud affirme ne pas «admettre » que des membres de la Ceni puissent «exiger» la démission du président de la structure pour des «dépenses non justifiées». Il explique «les anomalies» relevées dans le rapport de la Cour des comptes par le fait que certains fournisseurs de la Ceni auraient manqué de livrer des factures des services ou produits payés. «Pourquoi ne pas demander à ces fournisseurs de produire les pièces justificatives des services effectués ; ils sont là et on peut très bien enquêter auprès d’eux», soutient-il.

«Je rappelle qu’il est dit nulle part dans le rapport de la Cour des comptes qu’il  y a eu détournement », insiste le procureur général, taxant la démarche des membres de la Ceni, qui se sont désolidarisés de Djaza dans cette affaire, de «mauvaise foi» et «de haine». «Je pense tout simplement que ces personnes-là cherchent à le salir et, à travers lui, à saper le processus électoral en cours», ajouta-t-il. Le procureur Mahamoud Soilihi croit ainsi que «Djaza ne doit surtout pas démissionner». Se démettre serait, à son avis, faire preuve d’irresponsabilité. «Il ne doit pas céder à leur manœuvre. Ces gens- là, et c’est clair, veulent sa place. Pourquoi ils ne démissionnent pas s’ils jugent vraiment que l’institution est mal gérée», interroge-t-il.

Saminia Bounou / Alwatwan

1 commentaire sur Rapport de la Cour des comptes sur la gestion de la Ceni : Le procureur général parle ‘‘d’acharnement’’

  1. pour ce qui me concerne, moi je crois que dans ce pays, il ya des lois et des institutions censés être respectées tout en sachant qu’a la tête de ces institutions, des personnes sont mis a la tête pour faire respecter les principes et valeurs régissant les institutions en question ; pour ainsi dire qu’ entre la parole du procureur général et celle du caumin de mortel, pour ne pas dire celle de la louseure académie qui n’ont pas digéré le branle que docteur DJAZA leur a inflige en étant a la tête de la ceni, c’est bien sûre la parole du procureur que je vais tenir compte, en leur dire qu’en matière juridique, la demande, les réclamations pour ne pas les requêtes introductifs d’instances doivent être claire et dénuée de toute amalgame; alors tant que le rapport ou les rapports de la ceni ne fait et ou ne font pas allusion a un détournement des font alors il faut que ses personnes arrêtent de chercher la petite bête car ils risquent de tomber sur une grosse bête, et dans ce cas la, bonjour les dégâts, alors laissez notre docteur tranquille car c’est pas pour rien qu’il est a la ceni.
    C’est un gas qui a pas mal se fois travailler pour les ONG au Comores et a l’international, renseignez vous, car c’est l’expérience qui fait la différence, alors faurssard a monsieur DJAZA et a monsieur le procureur général et vive les Comores
    Ahmed KAMARDINE
    Ali publie ma réponse car ma connections était défectueuse pour répondre directement sur l’ article et n’oublie pas mon nom et mon adresse dessus merci.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*