Réaction au refus des autorités fédérales comoriennes d’accueillir la délégation mahoraise lors des rencontres entre collectivités territoriales franco-comoriennes

Les 28 et 29 juin 2017, des « Assises de la coopération décentralisée franco-comorienne » sont organisées par l’Association Nationale des Maires des Comores et l’Ambassade de France en Union des Comores, en étroite collaboration du gouvernement comorien et des collectivités territoriales françaises tournées vers les Comores. Elles y verront la participation de délégations de collectivités réunionnaises et métropolitaines.

L’Association des Maires de Mayotte avait répondu favorablement à cette invitation conjointe à participer à l’événement et plusieurs axes de coopérations avaient été envisagés, tous visant à favoriser un développement au service des habitants de notre archipel.

Ces Assises sont des rencontres permettant le rapprochement de représentants des populations, démocratiquement élus. L’Association Nationale des Maires des Comores (ANMC) et l’Association des Maires de Mayotte (AMM) souhaitaient profiter de l’occasion pour initier des nouvelles coopérations. 

C’est avec une grande surprise que l’AMM a appris, à quelques jours de l’évènement, le refus des autorités fédérales comoriennes de voir la délégation mahoraise constituée, fouler le sol de l’Union des Comores. Le seul reproche fait à Mayotte est son choix de demeurer dans la République Française.

Nous déplorons publiquement cette prise de position dont les véritables conséquences sont en premier lieu supportées par les populations de l’Archipel. 

L’AMM souhaite entretenir avec l’ensemble des pays de l’Océan Indien une relation de bon voisinage, à même d’apporter la prospérité à travers l’entraide mutuelle et l’ouverture, et avec pour souci premier de bénéficier à nos populations. 

D’autres rendez-vous permettront peut-être de faire avancer cette cause.


l’ASSOCIATION DES MAIRES DE MAYOTTE

1 commentaire sur Réaction au refus des autorités fédérales comoriennes d’accueillir la délégation mahoraise lors des rencontres entre collectivités territoriales franco-comoriennes

  1. Les mayorais sont partout chez eux aux Comores mais les collabos n’ont rien à faire sur le sol des Comores libres
    Oui, L’ASSOCIATION DES MAUVAIS DE MAYOTTE n’est la bienvenue chez nous.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*