Réactivation temporaire d’obtention de visa de transit et de court séjour pour Madagascar à l’arrivée

​Depuis le 18 aout 2016, le gouvernement malgache adopte des mesures transitoires d’obtentions de visa d’entrée dans le pays pour les ressortissants comoriens. Le ministère des affaires étrangères de ce pays décide dans une note verbale par le biais du service des visas de s’en remettre à une ancienne procédure des années 90 en attendant la mise en place de la nouvelle procédure d’octroi de visa des voyageurs en partance des Comores. Les ressortissants comoriens qui veulent se rendre à Madagascar peuvent temporairement selon la note bénéficier d’un visa court séjour de trente jours à l’arrivée aux ports et aéroports internationaux de Madagascar. Ce visa est « prorogeable jusqu’à 90 jours auprès des commissariats de police. » 

Un « ouf ! » de soulagement pour les comoriens qui commençaient à s’inquiéter car le 16 aout dernier lors d’une conférence de presse à Moroni du consul honoraire de Madagascar Rafanomezantsoa avait informé la presse de la suspension temporaire d’octroi de visa de séjour ou de transit aux comoriens voulant se rendre à Madagascar en attendant la mise en place d’une nouvelle procédure d’obtention de visa. Déjà une batterie des mesures temporaires et contraignantes profilait à l’horizon. Comme l’avait souligné le consul malgache à Moroni mardi 16 aout. 

Pour lui, tout ressortissant d’un pays où Madagascar n’a pas de représentation diplomatique et consulaire devrait adresser une demande par correspondance électronique contenant le motif du voyage ou du transit auprès du département central du ministère malgache des affaires étrangères. Pourquoi le dire dans un pays où Madagascar a un consulat général et des représentations consulaires dans chaque ile, si ce n’est que la restriction concernait aussi les comoriens ?

Le directeur de cabinet du Mirex avait même confié à nos confrères de la presse nationale que l’information lui aurait été parvenue le 15 aout et que ses services s’apprêtaient à publier un communiqué informant les comoriens de la mesure. 

Jeudi 18 aout, coup de théâtre. Une note verbale du ministère malgache des affaires étrangères annonce une autre procédure qui allège radicalement les tracas d’obtention de visa de court séjour et de transit pour les voyageurs en partance des Comores. Les deux pays reviennent alors (même temporairement) à la procédure des années 90 qui arrangeait tout le monde. 

Rappelons que depuis des années les comoriens voulant se rendre à Madagascar pouvait le faire comme tout autre ressortissant étranger en demandant le visa de transit ou de court séjour après du service des migrations sur place à l’aéroport ou port malgache de destination. Ce n’est qu’après 1995 que le gouvernement comorien de l’époque (pour des raisons jusqu’ici inexpliquées), avait demandé à ses homologues malgaches de restreindre la procédure avec les conséquences procédurales qu’on connait que les habitués de la grande île ou des simples voyageurs devraient s’y soumettre.

A l’époque dit-on, la restriction était destinée à freiner la ruée des bacheliers comoriens à Madagascar sans bourses ni autorisation du ministère de l’éducation pour s’inscrire dans les établissements universitaires et d’enseignements professionnels de la grande île. 

KAY, journaliste et reporteur Comores infos 

2 commentaires sur Réactivation temporaire d’obtention de visa de transit et de court séjour pour Madagascar à l’arrivée

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*