Refus de la délégation Mahoraise: Azali fait marche arrière après un entretien téléphonique avec Macron 

L’émergence de l’intégrité territoriale des Comores.

Après avoir refusé la participation de la délégation mahoraise aux Assises de la coopération décentralisée franco-comorienne (organisées par l’Association Nationale des Maires des Comores et l’Ambassade de France en Union des Comores les 28 et 29 juin 2017 à Moroni), l’Imam émergent fait marche arrière après un entretien téléphonique avec Macron (source Mayotte 1ère) et permet la participation de la délégation mahoraise  aux assises en tant qu’entité à part en violation flagrante de la constitution comorienne. 
En effet selon l’article 7-1.- (Créé en 2009) Toute sécession ou tentative de sécession d’une ou plusieurs îles autonomes est interdite. Est qualifié de sécession, tout acte portant atteinte à l’intégrité territoriale et à l’Unité Nationale.

A.m Sambi Attoumane Galela 

4 commentaires sur Refus de la délégation Mahoraise: Azali fait marche arrière après un entretien téléphonique avec Macron 

  1. À quand le trône de la présidence pour mayotte,vu que mayotte fait parti de la constitution comorienne sans être consultée et étant donné que la présidence est tournante .

  2. quelle constitution comorienne?POURQUOI ne parler des resolutions de ce machin ONU!que la france , pays de droit et membre permanent de l’ONU pietine sans scrupule????bon quant a AZALI, c’est un escroc, un incompetent, vous le savez tous car vous l’avez elu une premiere fois , le bilan etait catastrophique!maintenant ne pleurnichez pas!si magodzi si wacomori!yo dengwé,yapvo raha!quand il faut manifester pour macron ,on trouve la force, jamais on ne manifeste contre nos autorités , la corruption, la pauvreté,et le desespoir du peuple comorien!

    • Monsieur saym boum avait dit que la constitution comorienne est un chiffon et papier toilette mais il oublie que toutes les constitutions humaines sont des papiers toilettes qu’on nettoie les fesses et qu’on jette la preuve en est qu’aucune constitution n’est éternelle ni modifiable comme l’est la constitution divine 1500 ans sans altération ni ajouts donc la constitution du comorien est semblable à celle du français, du malgache, du sénégalais, du koweitien, elles sont modifiables à chaque majorité, amendements successifs car l’humain n’a pas la science infuse. Par conséquent, la constitution du comorien autant celle du français sont humaines et sont des papiers toilettes à jeter.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*