Remise de la légion d’honneur à Mme ALFEINE SITTI SOIFIAT TADJIDINE

comores info« Je considère cette distinction comme une reconnaissance de l’engagement de plus en plus fort et visible de la femme comorienne dans le noble combat pour le développement économique et sociale et pour le mieux-être de la population ».

Tels sont  les propos tenus par  Mme ALFEINE SITTI SOIFIAT TADJIDINE,  élevée au rang de chevalier de l’ordre national de légion d’honneur lors de la cérémonie organiser en son honneur à la résidence de son Excellence Mr Philippe LACOSTE, Ambassadeur de France auprès de l’Union des Comores.

Cet insigne récompense les mérites distingués acquis soit dans une fonction publique, civile ou militaire, soit dans l’exercice d’une activité privée, elle a doit notamment pour service rendu à la nation en occupant plusieurs fonctions dans l’appareil de l’état et dans la région à la COI dans l’île Maurice avant de devenir Commissaire Général au Plan, poste qu’elle occupe depuis Mai 2007 comme l’a si bien souligné son Excellence l’Ambassadeur de France lors de son allocution.

Humble lors de son discourt, celle chevalière n’oubliera pas dans ces mots, de « Remercier les autorités qui ont propulsé une femme au-devant de la scène et lui ont fait confiance » et également ses « Remerciements à Son Excellence Mr FRANCOIS HOLLANDE, président de la république Française pour cette haute distinction »

Aujourd’hui, nous ne pouvons que féliciter cette grande dame désormais: une icône nationale, entrant dans l’histoire de l’ordre de la chevalerie grâce à ses dévouements et à son combat de chaque jour. Ella a su et pu concilier ses devoirs pour accomplir sa mission entant que Commissaire Générale au Plan au sein de le l’état, mais et aussi et surtout entant que femme comorienne prouvant son rang et son statut dans la vie quotidienne. Que ce titre, faisant de sa « modeste personne un légionnaire » soit l’image, le reflet, le symbole et l’exemple à suivre pour toutes les femmes comoriennes.

 

 N.Y.HAMADI correspondant Comores-infos, Moroni.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*