Résidence surveillée de Sambi: Me Larifou légitime la décision

????????????????????????????????????
En sa qualité d’avocat des 600 personnes qui ont porté plainte pour détournement des fonds de la citoyenneté économique et vente illicite des passeports diplomatiques comoriens, Saïd Larifou a senti l’obligation d’expliquer aux citoyens la motivation de la mesure plaçant l’ancien chef de l’Etat, Sambi, en résidence surveillée. Pour Me Larifou qui juge cette décision légale, il s’agit d’une mesure purement administrative qui n’a rien à voir avec l’enquête préliminaire en cours. “Ces derniers temps, les agissements de l’ancien président sont de nature à troubler l’ordre et la sécurité publics, c’est pour cela que le ministère de l’Intérieur a pris cette mesure”.

 

Deux jours après la note circulaire du secrétaire général du ministère de l’Intérieur plaçant l’ancien président de la République en résidence surveillée, Me Saïd Larifou, a rencontré la presse, hier lundi pour, selon-lui, lever la confusion existant entre cette mesure et l’enquête en cours de la citoyenneté économique. Devant la presse, l’avocat des 600 personnes qui ont porté plainte pour détournement des fonds de la citoyenneté économique et vente illicite des passeports diplomatiques comoriens a manifesté l’intérêt d’expliquer aux citoyens ce qui a motivé cette décision. Me Larifou explique que cette mesure est purement administrative. Elle n’est en aucun cas liée à l’enquête préliminaire en cours. “Ces derniers temps, les agissements de l’ancien président sont de nature à troubler l’ordre et la sécurité publics, c’est pour cela que le ministre de l’Intérieur a pris cette mesure”.

Pour expliquer les raisons de cette notre circulaire, Me Saïd Larifou a, au cours de cette rencontre avec la presse, ajouté que cette décision est tout à fait légale. “Je ne vais pas dire que les décisions prises actuellement ou à venir sont toutes légales car les autorités peuvent se tromper, mais dans ce cas précis, le ministre de l’Intérieur ou son délégué et le préfet de police ont le pouvoir de prendre de telles mesures si la sécurité et l’ordre public sont menacés”.convocation1789315847887048123.jpg

A en croire l’avocat, cette mesure administrative intervient suite aux événements qui se sont déroulés vendredi dernier à la mosquée Al-qasmi. “Les autorités ont pris les mesures nécessaires pour ne pas semer la confusion entre la religion et la politique. Le préfet du centre a pris la note pour interdire toute prédication inopinée dans les mosquées de Moroni”.  Interrogé sur la disposition légale sur laquelle a été basée la décision mettant Sambi en résidence surveillée, l’avocat a soutenu qu’en “1956, en France une telle décision a été prise et appliquée en Algérie lorsqu’elle était française et en octobre 2017, l’Assemblée nationale française a voté une loi qui autorise le préfet à placer en résidence surveillée toute personne qui menace l’ordre et la sécurité publics”.

Selon l’avocat, les Comores ont hérité le model d’administration coloniale et tout ce qui se fait est à cette image. Ce qui peut étonner, c’est de constater que  cette mesure s’appuie sur des textes étrangers et non comoriens. Au terme de son intervention, Me Saïd Larifou a ajouté que le fait que Sambi fasse l’objet d’une mesure de ce genre “n’a rien de surprenant car c’est un citoyen comme les autres. Lors du référendum de 2009, nous étions contre et j’ai fait objet de cette mesure pendant au moins 6 mois”.

Mariata Moussa  / Alwatwan

14 commentaires sur Résidence surveillée de Sambi: Me Larifou légitime la décision

  1. Et voilà la vérité eclate tôt ou tard , sur les diplôme de Mr Larifou .
    Vous vous etes entrain de vous calomniez entre vous Comoriens .
    Lorsqu’on nous disons qu’ au Comores beaucoup possède de diplôme falsifié ou volé .
    Vous avez bcp de médecin dont on ne connait meme pas dans quel fac de médecine ont ils fait leurs études ? Bcp de juristes , d’ avocats , des juges , etc … C’est ça un pays corrompu .

  2. Moi je cherche à contacter Maître elanrif puisqu’il parait qu’il est l’avocat des citoyens ayant porté plainte contre X sur le détournement avéré de l’argent de la citoyenneté économique. Moi, je lui propose de saisir l’association basée en france qui lutte contre les biens mal acquis de certains dirigeants africans car l’affaire du Comorgate a des ramifications jusqu’en France ; il faut tout simplement saisir les biens immobiliers de tous les dirigeants comoriens et pas des moindres (Azali, Sambi, I%kililou s’il en a, Mamadou, Dossar, et quelques autres).

  3. Ce guignole d’émetteur de checque sans provision veut impressionner Azali , il ne connait rien de droit cet imbécil , puisque t’a quitté l’école en seconde , tu ferrai mieux d’y retourner pour avoir ton bac et aller faire vraiment des études digne de droit . Azali n’a toujours pas oublié que tu a été le premier à dénoncer son vol de 40 millions d’euros , quoique tu fasses et tu dises , Azali vivant ou mort avant la fin de son mandat il ne te fera jamais goutter son mandat pathétique . Sambi sera le prochain président comorien pour le tour d’anjouan en 2021 et tu viendras offrir ton cul pour quémander un poste ministeriel et en ce momet là on te rappelera ton idiocie , espèce d’inculte qui se prend pour un vrai .

  4. C’est grave , même , les vrais intellectuels Comoriens dont Mayotte avait beaucoup d’ espoir et d’ estime à ces jeunes ont complètement perdu la tete .

  5. ce qui est minable c’est que la note parle de citoyenneté economique et on nous dit la note concerne des troubles or on a pas vu des troubles ils ont peur car personne ne veut d’eux
    ils sont derriere le militaire
    ne lé lalé .Elarif tu es foutu personnes ne te veux apres l’echec d’ADJALI
    COMME MSAIYIDIE VOUS ETES CUIT monsieur la roue tourne

  6. Mr larif c’est dommage moi je croyais en toi mais qand je t’attends parler je me dis c’est dommage l’Algérie de1956 et la france2017 c’est des terroriste pour un avocat je dis domage

  7. votre avocat il est comme msaidie là ou il peut trouver quelque chose à manger tout est possible nous ne sommes pas en guere nous sommes un etat independant il est comme le regime sambi ne voulait pas de lui qu il les arretent de parler n importe qw

  8. C’est ne pas à monsieur larifou de nous donner des leçons de droit un voyous comme lui qui cour partout où il ya de la lumière, mon dieu demande à se monsieur de se rendre à la réunion il ya du monde qui l’attend toujours la bas pour aller s’expliquer ,donc comme lui il été mis en résidence surveillée il trouve légitime que kiki met Ahmed Mohamed Abdallah sambi en résidence lui aussi , Wallah il va falloir que nous netoyons les tribunaux de nos îles en limogent tout les juges diplômé de Madagascar ils ne servent vraiment à rien , c’est que des petits guignol qui cherchent juste leurs gâteau . Larifou ba ye hagnwa haho bo mna mwidzi woudo zoungouliya wo houlo womwendje wouhounishiliye sha we tsinde walazimu woudjouwa yezilo haki nezitso haki bo mwidzi .

  9. Il sont de méche avec Adjali ya comores n’oublion pas que ce pourri soutient le referendum de Adjali y a comores.Vous voulais juger Sambi juste parceque il s’opose au dessin de Adjali y a comores.On devrait commencer par Azali vous êtes a la fois juge et bourreau,continuer vos manigance,vos méfaits.Le peuple se soulevras bientôt pour tous vos lois arbitraire.

  10. Bravo, grand maitre de la loge P2.
    Je comprends maintenant pourquoi on t’a vire du barreau en FRANCE, et a la Reunion, que ce n’est pas seulement pour delinquence financiere et avoir fraude le fisc, c’est pour ta facon aussi de voir, interpreter, et demander a appliquer le droit.
    Aujourd’hui tu oses justifier des actes, des delits et des sanctions, de mesures privatives de liberte, sans aucun fondement juridique ou legale nationale par ce que des lois en ce sens existent en France?
    Je serais pas etonne que demain tu fasses egalement reference au droit Iranien pour nos origines chiraziennes, au droit Yemenite pour nos origines arabes et pourquoi pas au droit congolais pour nos origines bantous africaines.
    En plus pour comble, tu oses justifier l’injustifiable par assimilation en osant soulever que pour avoir ete toi meme victime d’une injustice, il faut que tout le monde le soit?
    Bravo, pour les Belles lecons que tu prodigues, et l’image que tu donnes de servitude et defenseur du droit.
    Je plains tes clients, et heureusement pour toi que le recours a un avocat ne contient pas d’obligation de resultats.
    Bravo vous etes le meilleur

Répondre à Amed Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*