Reuters enfonce le clou avec des nouvelles révélations publiées ce matin

Deux iraniens, accusés de blanchiment d’argent ont été renvoyés par le ministère des affaires étrangères.

Le premier a été accusé de blanchiment de centaines de millions de dollars pour l’Iran et l’autre accusé de fournir des équipements militaires aux forces iraniennes en Syrie. Les deux avaient acquis selon Reuters la nationalité comorienne en 2015.

Les Comores, par la voix de Ministre des Affaires Étrangères, Souef Mohamed El Amine ont demandé à Interpol et aux USA d’exercer un contrôle sur les acheteurs de passeport.
Avec Maoulida Mbaé 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*