Route Vouvouni-Chateau: la fin du calvaire

Il y a une semaine, la question se posait   sur l’existence d’un maire dans la sous région. He bien oui, un maire, il y en a un à Bambao Yahari. Celui-ci a saisi l’entreprise EGT, censé effectuer les travaux de réhabilitation de la portion de route. Selon le secrétaire générale de la commune, Mr Bossis, qui a rencontré l’entreprise mardi dernier, EGT n’attend que le goudron pour entamer les travaux.route-mtsango

En attendant ce fameux goudron qui fait défaut aux Comores, la commune a sommé EGT à arroser régulièrement la voie pour limiter l’ampleur de la poussière. Chose faite. Ce matin un camion citerne a arrosé la portion de route Vouvouni-Mdé. Et ce, bien entendu, en attendant le goudron. Une initiative qui cache une épée de Damoclès. Car, si l’arrosage s’interrompe, la route sera fermée.

Nawal

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*