Said Ali Kemal: «La tournante est un mauvais système»

Au cours d’un meeting tenu mercredi 18 novembre 2015 devant ses militants, Said Ali Kemal a déclaré que la tournante est un mauvais système. Mais curieusement il rejette toute réforme du système maintenant. Pour lui, le président qui sera élu sur la base d’une interprétation insulaire des primaires devra mettre fin à la tournante.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

image

Il y a une faille dans ce raisonnement car une fois que ça aura commencé à Ngazidja ça se poursuivra à Ndzuwani et à Moili. Le cycle une fois engagé sur des bases insulaires ne pourra que se poursuivre sur ces mêmes bases. Donc ce mauvais système ne pourra que perdurer pendant quinze ans.

La fin de la tournante c’est maintenant ou dans quinze ans. Juwa propose une solution simple qui colle avec l’esprit de la Constitution soit ouvrir les primaires à tous les candidats comoriens sans distinction d’origine insulaire. Nous sommes tous des comoriens. Il n’y a pas de nationalité insulaire.

Kamar Hubulwatani

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*