Said Larifou a compris le jeu de Sambi

said-larifou

Hier acquis à la cause de l’homme enturbanné, à la plus grande surprise générale quand on sait que Said Larifou passait le plus clair de son temps à critiquer de façon virulente SAMBI, Le leader du parti RIDJA, dont la popularité fond comme du beure au soleil annonce la couleur.Il sera candidat aux prochaines élections présidentielles.

 said-larifou

L’annonce est faite dans sa ville natale, à Foumbouni ce 8 novembre 2015. Les langues se délient. Mais l’avocat franco-comorien a fini par comprendre le jeu sournois et les combines  d’Ahmed Abdallah Mohamed Sambi et de Bourhane Hamidou. Jusqu’à ce dimanche, said Larifou et son parti Ridja soutenaient sans réserve une éventuelle candidature de Sambi aux élections présidentielles 2016 qui seront organisées à Ngazidja.

Par cette déclaration, nous le croyons, Said Larifou rejoint au plus grand nombre des comoriens qui demeurent convaincus que Sambi ne sera jamais candidat pour les présidentielles de 2016. Il appartient maintenant au parti Juwa et au parti Pec de se chercher et surtout de s’extirper des visées mégalomanes et et démesurées de Sambi qui consiste à leur imposer la candidature de Bourhane Hamidou.

On ne le dira pas assez, Sambi sait qu’il ne sera pas candidat. Ses sorties verbals, ses meetings ne sont qu’un triste baroud d’honneur. Le masque vient de tomber : Sambi est démasqué et  son imposture clouée au pilori.  Son candidat est Bourhane Hamidou, Said Larifou, lui, a déjà compris le jeu. A sa bande, ses acolytes qui ne jurent plus que par lui : Barwane, Sidi, et Fahmi Said Ibrahim de sortir de leur torpeur au risque de demeurer les victimes de cet illusionniste enturbanné, de cet incorrigible marchand d’illusions au bagout réputé et redouté mais aux actions si limités pour ne pas dire inexistantes

Ahmed Bacar

1 commentaire sur Said Larifou a compris le jeu de Sambi

  1. Said Larifou a mis du temps pour s’en apercevoir.Pensait-il vraiment qu’il allait être le favori après les humiliations et les mauvaises qualifications durant les années de pouvoir de Sambi? Si les autres continuent à le soutenir, c’est pour une reconnaissance quelconque. Maître Larifou s’est mis le doigt dans l’oeil. TROP TARD! La meilleure solution serait de se soumettre à la décision de son (chef). Si Bourhane passe, il aura une petite chance d’être nommé Ministre.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*