Said Larifou interdit d’exercer la profession d’avocat

Said Larifou interdit d’exercer la profession d’avocatLe cabinet d’avocat du  leader du parti Ridja, Saïd Larifou, l’avocat franco-comorien  a  fermé définitivement ses portes.  Selon nos confrères de KTV, le cabinet placé en liquidation judiciaire depuis le 2 juin dernier, le cabinet de l’avocat Said Larifou ferme ses portes. Le tribunal de commerce de Saint-Pierre a mis un arrêt définitif à l’activité de Saïd Larifou, constatant un passif qui pourrait atteindre les 2 millions d’euros.

Said Larifou a été interdit de poursuivre ses activités professionnels  puisqu’il est désormais interdit d’exercice de la profession d’avocat.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*