Saisie importante de riz en plastique au Nigéria

Les autorités nigérianes ont intercepté une centaine de sacs de riz en plastique à la douane. Ce faux riz pourrait avoir été introduit clandestinement depuis la Chine, d’après les estimations des responsables locaux.

La douane nigériane intercepte des sacs de faux riz

Les contrôleurs de douanes du Nigéria ont saisi 102 sacs de 25 kilos de riz en plastique, dans le quartier d’Ikeja, dans le Lagos. Étiqueté « meilleur riz tomate » (best tomato rice en français), le faux riz se trouvait dans des sacs qui ne mentionnaient ni l’origine de la marchandise ni la date de conditionnement. Vraisemblablement, il était destiné à la revente en vue des fêtes de fin d’année dans la capitale économique, selon un haut responsable du service, mercredi 21 décembre, confirmant une information de la BBC (en anglais) et rapportée par FranceTVInfo.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Un riz collant à l’ébullition

Devant l’état suspect des sacs, les autorités douanières nigérianes ont procédé à une analyse préliminaire du riz en plastique. « Après l’ébullition, il était collant et Dieu seul sait ce qui serait arrivé si les gens l’avaient consommé« , a commenté Mohammed Haruna, contrôleur des douanes pour la zone d’Ikeja, dans une déclaration relayée sur le compte Facebook officiel des douanes (en anglais).

Le riz en plastique proviendrait de la Chine

D’après les estimations des autorités douanières, ce riz en plastique pourrait provenir de la Chine. Il serait probablement entré clandestinement depuis le port de Lagos. L’introduction de ce riz contrefait au Nigéria intervient dans le cadre d’une importante inflation des prix de cet aliment de base. Cette flambée des tarifs s’explique par la réglementation nigériane qui interdit l’importation du riz afin de promouvoir la production locale.

Source : France TV info

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*