Salami incendie le gouvernement auprès de l’Ua

Après le rejet du format du comité de pilotage des assises nationales par des personnalités politiques originaires de Ndzuani, dans une lettre datée du 6 octobre dernier, le gouverneur de Ndzuani, Salami Abdou Salami a saisi le président de la commission de l’Union Africaine pour remettre en cause l’organisation de cet événement. Dans ce courrier, on peut lire effectivement que l’objectif est d’«attirer votre attention sur la forfaiture que prépare le pouvoir en place à Moroni et de vous demander de vous impliquer dans le processus avant qu’il ne soit trop tard». Le gouverneur de Ndzuani a commencé par faire un bref historique des derniers événements qui ont porté un coup à l’intégrité nationale et à la cohésion sociale. Il est revenu donc sur la crise séparatiste de 1997, les nombreuses médiations internationales en faveur de l’intégrité et de l’unité nationale, les accords de Fomboni du 17 février 2001 ainsi que la constitution du 23 décembre de cette année-là entre autres. Salami a mis surtout l’accent sur la présidentielle tournante qui serait «l’unique garantie de la stabilité du pays et de la cohésion de sa population car elle offre aux Comoriens de tous les îles, l’égalité de chance à l’accès à la magistrature suprême du pays. Elle a permis trois alternatives présidentielles».

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

 Afin de convaincre le président de la commission de l’Union Africaine, le gouverneur  Salami est revenu sur les récents événements qui feraient que «certaines mesures prises par le pouvoir montrent sa volonté manifeste de verrouiller le système en ne laissant aucune marge de manœuvre à ses détracteurs». Le premier élu de Ndzuani affirme que le président Azali Assoumani projette de supprimer le système de la tournante ou du moins, faire en sorte de le vider de tout son sens. 

A l’en croire, Azali Assoumani aurait, le 25 mai 2017 lors de la célébration de l’anniversaire de la première année de son mandat à Ndzuani, aurait annoncé qu’il envisageait de modifier certains aspects de la constitution, et notamment les règles de la présidence tournante. «Son projet serait de supprimer la tournante » ou de « supprimer la primaire et la remplacer par une élection générale à deux tours qui se déroulerait sur l’ensemble du territoire. Donc changer de fond en comble l’élection présidentielle » peut-on lire sur le document. Se livrant dans une entreprise de décrédibilisation des assises nationales, le gouverneur Salami s’est attaqué à la formation du comité de pilotage des assises nationales qui ne prendrait pas en compte «le caractère fédéral du pays» tout en insistant sur le fait que le président actuel aurait refuser l’idée des assises nationales en 2015 «arguant que la tournante revenait à Ngazidja». Salami dénonce donc une «mise en place d’un comité de pilotage des assises Salami incendie le gouvernement auprès de l’Ua
 se distingue par une surreprésentation de l’île natale au détriment des deux autres». Il tire sur un Cpan rejeté par des d’anciennes hautes personnalités politiques de Ndzuani et Mwali.

Mohamed Youssouf/ Alwatwan 

1 commentaire sur Salami incendie le gouvernement auprès de l’Ua

  1. Vous croyez qu’ avec vos désaccords , vos mésententes , vos déchirements et vos incohérences incessants entre les 3 iles et ceux depuis la nuits de temps , vous arriverez à nous persuader , nous les Maorés de venir vous rejoindre dans votre CACOPHONIE et votre guerre fratricide sur votre union corrompu.
    Aimez vous d’ abord les uns et les autres , partagez les richesse équitablement entre les iles , mettez l’ égalité des chances entre chaque citoyen de 3 iles avant de réclamer Mayotte . Arrêtez absolument de toujours croire que les Maorés sont des aveugles et ne voient pas la discrimination qui se passe dans cet union . Rien que cela , vous nous montrez votre mépris envers les Maorés qu’ils sont incapables de voir et de comprendre votre mauvaise foi , votre esprit malsain et votre hypocrisie face à votre acharnement et votre determination de vouloir coute que coute nous tirer vers bas . Jamais vu ces genres d’ être humains de vouloir tirer leurs-soi-frères vers la pauvreté en se cachant derrière un faux débat d’ intégrité territoriale qui n’ a jamais existé. Jamais vu ces genres d’individus qui veulent se réjouir avec un plaisir inouïe de voir les Maorés les rejoindre dans leur misère . Ces individus ont ils de l’ ÀME et de la CONSCIENCE ??? . Alors qu’ils fuient en kwassa cette misère au péril de leur vie.
    Les Maorés seront d’ accord pour être votre FOUNDI , pour vous apprendre à vous réconcilier et à vous aimer entre vous les 3 iles de l’ union de Comores . Participer à vos assises et chacun apporte sa pierre à l’ édifice . Il y’a un proverbe Maoré qui dit  » Moutrou kahara oukia , bé ouhara ou fagna « . Ne refusez pas d’ entendre ou d’ écouter mais il faut refuser de faire si cela ne vous convient pas . Voici la première leçon que vous apprend les Maorés . Cela ne sert à rien de boycotter vos assises . VIVE L’ UNION DE COMORES LIBRE ET INDEPENDANTS.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*