Salim Saadi annonce à la radio kaz qu’il est candidat pour 2019

Le candidat malheureux des dernières élections présidentielles de 2016 vient de déclarer sur les ondes de la radio kaz qu’il compte prendre part à la bataille électorale pour conquérir Beit-Salam. Pourtant, ce dernier a expliqué au cours de son passage à Mkazi qu’il ne soutient pas le pouvoir et qu’il juge le référendum dernier d’illégal. Toutefois, suivant son raisonnement, les opposants ne peuvent pas se permettre le loisir de laisser le régime seul sur le terrain de l’élection.

Pour ce candidat venu de la diaspora, les Mamadou et consorts ont mal agi en préférant le boycott plutôt que le vote du Oui ou du Non. « C’est une erreur qu’il faut corriger » dira-t-il pour convaincre l’auditoire. Salim Saadi trouve que son parti Alqamar présente une parfaite alternative dans la mesure où, aucun membre de sa formation n’a eu à gérer les affaires de l’Etat contrairement aux autres avec « les résultats que nous connaissons ».

4 commentaires sur Salim Saadi annonce à la radio kaz qu’il est candidat pour 2019

  1. Monsieur Salim si vraiment vous voulez être candidat surtout issu de la diaspora,je vous demanderez donc de vous battre d’abord pour la transparence et la légalisation de ces élections en exigeant la dissolution des menbres de la cours suprême aujourd’hui nommés par le president Azali qui sera sans doute candidat pour railler toute velléité de favoritisme ou corruptions au sein de cette instance pour la remplacer provisoirement par une cours suprême mixte dont toutes les parties politiques seront représentés par un membre.
    En suite,les membres dela commission électorale indépendante (CENI) doit disparaître et remplacée par d’autres issus de toutes les couches politiques,enfin je vous demanderai de vous mouiller la veste jusqu’à ce que la diaspora surtout de france où nous sommes des centaines de milliers vote.
    Oui,c’est important nos voix puisque nous sommes partie de ce pays et notre contribution n’est pas négligeable.
    oui,le vote de la diaspora est faisable puisqu’on nous exige à avoir une cni et pasport comoriens pour se rendre aux comores.
    bonne chance,nous pouvons vous soutenir …

  2. parce que si la cour supreme reste maitre de ceremonie nul candidat ne passe la preuve le referendum il y a personne qui est partie votée mais il a eu 100 pour 100 donc sans la cour constitutionnelle pas de vote legal

  3. le référendum a été boycotté en sa totalité s&ns aune réserve et azali sait qu’il n’est pas aimé par les comoriens mais pourquoi refaire la même chose?

Répondre à ouded Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*