En ce moment

Salim Saandi ou tout simplement le bouffon d’Azali ?

Des fois, l’argument  » je suis le jeune  » ne tient pas. Pourtant, c’est la seule argumentation de Salim Saandi. Mais en réalité, cet homme n’a ni idée ni vision politique.

Il est allé s’humilier chez Azali Assoumani. Il croyait que se présenter aux élections en tant que opposant suffirait comme argument pour se faire nommer député à l’assemblée nationale comme la bande à Baco ou encore comme les autres bouffons comme Abou Achrif, Moustadrane alias triple S, Chabhane,.. mais hélas. Dans toute sa circonscription, il n’a pas pu obtenir 150 voix. On entend sous peu, il dira certainement qu’il lui a volé des élections

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*