Salon de la mode de Mayotte 2015 : Mireille Rasoamiaramanana a remporté le troisième prix

wpid-screenshot_2015-11-04-12-39-38-1.png

SACRE. La Réunionnaise, Marie Rousset, et la Comorienne originaire de Mayotte, Viviane Bellais, ont remporté le premier et deuxième prix. Mireille Rasoamiaramanana, qui tient à préciser qu’elle a été coiffée par Citizen’s coiffure en la personne de Sitti Zoubeda, a créé elle-même son style et a défilé également comme mannequin.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

image

La sixième édition du salon de la mode de Mayotte, organisée par l’Association Linga culture de l’Océan indien (Alcoi), a eu lieu du 30 au 31 octobre à Mamudzu. S’agissant du concours des stylistes de la région qui avait réuni plusieurs îles notamment Madagascar, la Réunion, Ngazidja, Ndzuani, Mayotte, Rodrigues et la Tanzanie, Mireille Rasoamiaramanana, styliste grande-comorienne d’origine malgache qui participe pour la deuxième fois à ce concours, a remporté le troisième prix, sur vingt-huit concurrents.

C’est la réunionnaise Marie Rousset et une autre comorienne originaire de Mayotte, Viviane Bellais, qui ont respectivement remporté le premier et deuxième prix.

Mireille Rasoamiaramanana, qui a obtenu comme prix un billet d’avion offert par AB Aviation, à préciser qu’elle a été coiffée par Citizen’s coiffure en la personne de Sitti Zoubeda et qu’elle avait créé elle-même son style et a défilé également comme mannequin. Elle a présenté une robe en “soga croisé devant par des cordes sisals tressées et tissées, d’une doublure en “hami” décoré à l’arrière par des boutons à base d’une noix de coco”.

“J’ai participé au concours dont le thème était ‘tissage et tressage’, et j’ai participé en tant que styliste”, a déclaré la cadette des stylistes et créatrice de “Shiromani Design”. “J’ai créé shiromani design et en 2014, j’ai rencontré le couturier, cordonnier, styliste, Abdouchakour ibn Ambass, avec qui on a allié notre savoir faire pour créer la robe ‘tissage et tressage’ de mes deux traditions, comorienne et malgache”, a indiqué la petite fille de Mamy couture, pionnière de la couture aux Comores.

Son adhésion à l’association Linga culture en mai 2012, a permis à la styliste de 28 ans de participer au salon et de représenter, avec plaisir et honneur, Ngazidja, “Île de mon enfance”. L’année dernière, Ngazidja avait gagné toujours le 3è prix avec un autre grand styliste dénommé Zakaria Mohamed. Cette année Ngazidja a été représenté par trois stylistes.

Il s’agit de Rasoamiaramanana Mireille de Shiromane design, d’Aboubacar Moindjie Moissi de Moina couture et de Zakaria  Mohamed de Zeden couture, le gagnant du troisième prix de l’année dernière. Organisé par Alcoi, cet événement a pour objectif majeur d’exposer les savoir-faire des créateurs de la zone Océan indien. L’année dernière, ce salon a récompensé la Réunionnaise Erika Vembouly, gagnante du concours.

Cette année, les trois robes qui ont remporté les trois premiers prix seront exposées au festival international de la mode africaine, qui aura lieu à Niamey au Niger du 25 au 29 novembre. Un festival qui sera présidé par le célèbre styliste Alpha Di.

Nassila Ben Ali / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*