Sambi bloqué à Hahaya et une convocation lui est adressée pour Mardi

Au moment où on écrit ces lignes AHMED ABDALLAH MOHAMED SAMBI est bloqué à l’aéroport de HAHAYA où il a été accueilli hier par une marée humaine, une tentative de l’empêcher à se rendre à Anjouan, avant Mardi pour enfin procéder à son interpellation. Il vient de recevoir une convocation de justice pour le mardi selon une source proche de l’ancien Chef de l’Etat. Quoi qu’il en soit, il est libre de circuler tant qu’il n’est pas inculpé. Il jouit donc de sa liberté pour rentrer chez lui.

AZALI poursuit sa stratégie d’anti droit, de privations des libertés. Il reste à savoir la capacité de réponse du parti JUWA, de l’Union de l’Opposition à un tel mépris des lois et des règles démocratiques. Si la mobilisation d’hier n’était que du folklore, Adieu l’espoir de la fin d’une dictature qui s’installe lentement et sûrement.

Une forêt humaine se trouvent actuellement à l’aéroport d’Ouani. Ces personnes venues des quatres coins de l’île, bravant les intimidations doivent attendre l’arrivée de SAMBI, le temps qu’il faut déclanchant ainsi une désobéissance civique.

Kombo Ben Ali

1 commentaire sur Sambi bloqué à Hahaya et une convocation lui est adressée pour Mardi

  1. Non ce n’est pas des manières de faire. Ce sont des méthodes propres au KGB qu’on perpétue sans raison. Les Comores ne peuvent être démocratique lorsque l’Etat entrave la liberté de circuler des élus et des politiciens. car franchement, moi je ne sais qu’est ce que le président a pu faire que les autres présidents ne peuvent pas faire pour être aussi populaire. Sûr, M. Sambi n’a pas fait grande chose pour les Comores ; mais bon sang, pourquoi bon dieu le président Azali n’essaie pas de faire ce que faisait M. Samlbi pour devenir populaire auprès des comoriens. Au lieu de cela, on veut le nuire politiquement avec encore une fois des méthodes tout à fait fachistes et dictatoriales

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*