Sambi boycotté à Mbéni Hamahamet

Mbéni une ville ou on est aimé ou on est détesté, il n’ya pas de solution intermédiaire.
L’ancien président Sambi en a fait les frais aujourd’hui, alors qu’il entamé une tourné dans la région de hamahamet fief du Vice président Mohamed Ali Soilihi, Mbéni le chef lieu de cette région à dit non en grande pompe à Sambi.

image

Dans le cadre de cette tourné une réunion public a été prévu à Mbéni dans l’agenda de l’ancien président, sauf que Sambi et ces hommes ont oubliés qu’on ne marche pas sur Mbéni la ville présidente comme une vulgaire ordure. Lorsque les notables et les responsables de la ville ont appris cet arrivé, un décret exceptionnel (HATWA) a été pris afin de ne louer aucune salle ni mettre à disposition aucune place publique pour cette réunion, et toute manifestation sur une place publique a été interdite non seulement il n’a informé personne mais aussi parce qu’on ne veut de lui nul part, qu’on se le dise.

Au final la réunion à eu lieu dans la cour du domicile de son ancien ministre des transports Hassani Assoumani initiateur de cette réunion et seul soutien qui reste à Sambi dans cette ville. Il faut noter qu’aucun notable ni cadre ni chef religieu de la ville n’a pris part à cette réunion et la population mbénienne a respecté massivement la consigne, seule quelque dizaine de passants se sont arrêtés par curiosité certainement pour pouvoir raconter la mésaventure et la solitude d’un homme à ceux qui ont fait l’honorable choix de le boycotter.

Sur quelques clichés publiés par les hommes de sa propagande qui n’ont d’ailleurs même pas osés mentionnés la ville de Mbéni dans leurs post, on peut lire sur le visage de Sambi le désarroi et le désastre d’un homme qui se croit au-dessus de tout et de tout le monde, résigner à faire un discours sur une cour privé vide avec une véranda en guise de tribune. Quel malheur ! Quelle décente aux enfers ! 

A juste titre la ville de Mbéni compte plus d’une dizaine de place et salle publique (la prestigieuse place IVOGO, la majestueuse place ITSALENI, la magistrale place MGAMIDJI, la célèbre place ABTOIHI, la fameuse place de CHINE pour ne cité que cela) et toutes les portes ont été fermées à Sambi qui n’est visiblement pas le bienvenu dans cette ville, alors que nous connaissons tous l’hospitalité, la générosité et la bienveillance des Mbéniens dans la manière d’accueillir et de traiter ces hôtes, mais visiblement avec Sambi ça ne passe pas et ils ont bien raison ces braves Mbéniens, pourquoi honoré un homme qui tient à déshonorer les grand-comoriens ? il n’a eu que ce qu’il mérite en voulant marché sur les pieds des Mbéniens  d’une manière orgueilleuse et insolente.

Said abdallah

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*