Sambi devrait reconnaître sa responsabilité

Opinion libre: Rais Sambi devrait avoir le courage de reconnaître l’entière responsabilité en sa qualité de président de l’union qui a conçu l’affaire des crimes économiques et le scandale du siècle du CEP avec son ami Bashar Kiwan.

Il a aussi promulgué la loi portant sur la CEP et a nommé son partenaire d’affaires Bashar Kiwan Consul des Comores au Koweït pour gérer l’affaire. Il lui a donné tous les pouvoirs pour négocier l’opération du CEP entre les Émirats et l’Etat Comorien à son homme de main Dossar et Bashar Kiwan. Il a signé les décrets sur la citoyenneté économique et a organisé le transfert des documents dans des valises diplomatiques, directement à Bachar Kiwan depuis Beit Salam.

Toutes les transactions entre les Émirats et les Comores ont été négociées par Bachar KIWAN son éminent représentant et les paiements ont été remis à ce dernier. Bashar a ouvert avec Dossar des comptes offshore à Belize d’où il a transféré une fraction des fonds à la Banque centrale des Comores.

Rais Sambi devrait produire l’accord signé entre l’État Comorien et les Émirats pour la fourniture de citoyenneté économique et de passeports à la communauté arabe bidoun vivant sur leur territoire.

Le ministère de l’Intérieur a les dossiers de tous les passeports délivrés par SEMLEX à ces personnes et il serait très facile de connaître le montant exact des droits payés par les Émirats. Rais Sambi devrait demander à ses conseillers juridiques de lui expliquer le principe de la loi Miranda applicable aux États-Unis. Le président Azali n’a rien à voir avec le scandale de la CEP qui a été déclenché par Sambi et suivi par son successeur Ikilililou. Je lui conseille de reconnaître ses crimes.

Said Hilali

7 commentaires sur Sambi devrait reconnaître sa responsabilité

  1. La responsabilité politique: oui. Et c’est normal en sa qualité de chef d’Etat. Or, le code pénal n’a pas prévu la faute politique. Si tant est qu’il en est une.
    Cependant, le Président SAMBI n’a aucune responsabilité pécuniaire ni personnelle.
    Il n’est ni agent de la Comptabilité publique ni agent de comptabilité bancaire étatique et inter – étatique. L’argent de la vente des passeports étant en devises(dollars) transite obligatoirement par le Compte d’Opérations(des Comores)qui est domicilié à la Banque centrale de France(relevant des comptes du Trésor français. Mais, la France n’a aucun pouvoir sur ce compte). Le correspondant de ce compte s’inscrit dans les livres de la Banque centrale aux Comores. Ensuite, la Banque centrale des Comores inscrit toutes les sommes reçues sur le Compte Courant Unique de l’Etat, compte N° 44. Puis, le Trésor public émet des chèques pour mouvementer le compte. Le Chef d’ l’Etat peut donner des ordres de paiement par l’intermédiaire du Ministre des Finances. Mais, le comptable public qui s’exécute doit exiger des pièces justificatives comptables. Car, sa responsabilité personnelle et pécuniaire est en jeu. Donc, il y a une traçabilité des opérations. Nous ne sommes pas dans l’informel.
    Si d’aventure l’argent est parvenu aux Comores dans des valises diplomatiques, aucune banque de la Place n’accepte d’échanger du liquide en devises au – delà de 5 millions de dollars(et encore. Avec la loi anti – blanchiment, tout montant en devises doit etre justifié). Enfin, tous les comptes de devises des banques secondaires sont controlés scrupuleusement par la Banque centrale des Comores.
    A mon avis, le juge sait que le dossier du Président SAMBI est vide. Il n’a meme pas pris la peine d’interroger le Trésor ni la Banque centrale.

  2. Allah (swt) nous dit dans le saint Qur’an (S2V42): « Et ne mêlez pas le faux à la vérité. Ne cachez pas sciemment la vérité. »
    Tout ce que dit M. Hilali sur Sambi est vrai. Sauf qu’il omet de préciser que cet escroc de Bachar Kiwan est présent aux Comores bien avant 2006, ie l’arrivée au pouvoir de Sambi. C’est par son entremise (entre autres) que le président Taki a vendu des passeports diplomatiques à des membres d’Al Qaïda, notamment les criminels Abdallah Fazul et son équipe, ceux-là même qui ont perpétré les attentats de Naïrobi et de Dar-Es-Salaam, le 7 août 1998. A l’époque, devinez qui était le directeur de cabinet du président Taki !
    Ce trafic de passeports a continué sous le régime putschiste de Azaly I entre 1999 et 2006. A travers ce scandaleux programme sur la « citoyenneté économique » Sambi n’a fait qu’industrialiser ce qui se faisait déjà d’une manière artisanale. Ce crime économique a permis à Sambi et à ses acolytes de s’enrichir énormément à notre détriment, en donnant de surcroît une sale réputation à notre pays. Aujourd’hui de nombreux respectables citoyens comoriens ne peuvent voyager car fichés S à tord, à cause d’usurpations d’identité.
    Cette braderie de notre citoyenneté n’a jamais cessé depuis. Cet indigne filon a aussi enrichi Ikililou et son entourage. Il en va de même avec Azaly II, Kiki et consorts.
    Il y a quelques mois des émissaires de Kiki ont été arrêtés à Dubaï et renvoyés à Moroni. Parce qu’ils transportaient avec eux des machines pour imprimer des passeports destinées à constituer un trafic parallèle de braderie de notre citoyenneté. Une fois encore, cette affaire a été étouffée.
    N’en déplaise aux zélateurs de Sambi, leur guru a commis à travers ce programme un crime économique et une forfaiture. Mais le Tyran Azali est encore plus criminel que lui. Puisqu’il se sert de cette affaire pour neutraliser un adversaire politique tout en continuant à perpétrer ce même crime.
    M. Hilali doit donc cesser de nous prendre pour des imbéciles. Lorsqu’on est un patriote sincère, on dénonce sans complaisance tout ce qui mérite d’être dénoncé en pointant du doigt leurs auteurs sans distinction. Sinon, on se tait… A moins, qu’à l’instar de son ami le Tyran Azaly, il ait un compte à régler avec Sambi.

  3. Saïd Hilai,dans l’avant-dernière phrase,la CEP est déclenché par Sambi,Iclilou a continué.Pourquoi tu as négligé Azali?Est ce que la CEP est arrêté?Ce crime économique estimé commis,quand et à quel règne il est commis?

    Il semble que vous ignorez ce qu’il faut dire;vous cachez la vérité,vos yeux ne voient pas bien.Manque de transmarence.
    C’est clair dans ton texte qu’on a ciblé seulement Sambi car Sambi est le plus fort.Azali veut seulement le détruire car il est le seul qui puisse convaincre Azali dans les nouvelles élections prochaines présidentielles.
    C’est honteux,un délit contre Sambi pour Azali.Coup planifié,fausses accusations pour l’empêcher d’être candidat à ces élections.Si il y a crime économique,qui l’a commis?Sambi,Iklilou,Azali ou quelqu’un d’autre?
    On a besoin détail!
    s’il vous plait!Et rapidement!Un vrai lion!

  4. Monsieur Said Hilali , ferme là pauvre con , tu dis n’inporte Quoi. On voit bien que Tu as une Carrie contre Sambi …. Azali et Kiki ont vendu à leur tours de nombreux passeports et ont épargnés sur leurs comptes personnels pas mal d’argent .
    Sambi a joué un rôle d’investigateur C’est peu pour qu’il soit condamné sur des fait basés sur des mensonges et par des simples présomptions.

  5. Certes M. Hilali, Sambi de près ou de loin est implicitement et directement concerné par la vente de la citoyenneté économique. Mais le gouvernement, ne s’acharne pas beaucoup sur les autres cas qui sont plus ou moins dans le collimateur :Ikililou, Mohamed Ali Soilihi, etc.

  6. Nous,comoriens,ne voulons que <>jusqu’au moindre détail.
    Publiez-nous tous les documents liés à cet argent(montant total,montant réçu et montant dépensé).
    La justice,c’est la transparence.
    Azali utilise la naïvité des comoriens pour les tromper;associé à une justice corrompue(voir cas de Combo Hayba),il a créé une situation douteuse(fausse accusation) contre Sambi,afin de le faire disparaître dans la scène politique et y régner seul.
    Azali est en train de commettre un crime pour ne pas respecter la démocratie.
    Que Azali libère Sambi son adversaire pour les prochaines élections!
    Azali a peur de Sambi,donc d’échouer.Azali n’est pas démocrate.

  7. M. HILALI, des traîtres de la nation comme vous, devraient fermer leur gueule et je ne pense pas qu’ils devraient même prendre la parole en public.A chaque fois que des gens comme vous ouvrent leur bouche c’est pour sortir des saletés de mensonges car vous êtes vérolés par la haine et la connerie. Jamais vous ne parlerez de la vérité d’une situation car vous ne connaissez pas ce mot qui n’existe pas dans votre formation mensongère. Toujours semer la zizanie et la confusion c’est tout ce que vous savez faire. Ce qui est grave c’est que vous êtes trop prétentieux car vous souffrez d’un complexe d’infériorité et vous avez envie de prouver quelque chose que vous n’avez pas. Malheureusement le temps a passé et il trop tard pour vous repentir. Continuez à disparaître doucement dans vos conneries et la nation vous décorera le jour.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*