Sambi empêché d’assister à l’enterrement de sa cousine

Karima Nafion est décédée et l’enterrement est prévu ce mercredi à Mutsamudu à Anjouan. L’ancien président Ahmed Abdallah Sambi ne pourra pas assister à l’enterrement de sa cousine. Selon nos sources karima est une cousine directe de Sambi.

Placé en résidence surveillée depuis le 19 mai, Sambi n’est pas autorisé à quitter son domicile ni à recevoir de la famille. C’est seulement en cas de nécessité impérieuse que l’ancien président peut faire une demande de déplacement.

5 commentaires sur Sambi empêché d’assister à l’enterrement de sa cousine

  1. IL ne faut pas oublier que la roue de la voiture tourne .
    Durant son première année Mandat , Ce SAMBI a parlé au sommet de l’ Assemblé Général de nation uni , il s’est vu comme un Grand Dieu le fait de se trouver haut, au somment de ce monde .Alors, avant de retourner dans l’ union corrompu de Comores ,il fait un détour à Marseille pour aller parler à la communauté Comorienne de Marseille . Durant tout son discours , il a passé son temps à dénigrer les Mahorais et à les traiter des analphabètes ,les archives sont là et nous nous rappelons de ses propos comme aujourd’hui .Sachant très bien que pour faire plaisir à cette marrée humaine de Comoriens qui l’ écoutaient , il fallait leur parler de Mayotte et de sa population en la traitant des tous les MAUX. De part son charisme , ses insultes sur les Mahorais lui ont valu des applaudissement inouï de son peule de la Diaspora Comorienne . Seulement cela a manqué d’ intelligence de sa part pour un président qui cherche à nous unir alors la combat était perdu d’ avance.
    Et , lorsqu’il disait qu’ un Mahorais n’ aura jamais la chance d’ aller parler au sommet de l’ ONU , nous nous sommes dit qu’il a vraiment la mémoire très courte ce SAMBI , voir un cerveau d’ une poule , puisque L’ ancien président AHMED ABDALLAH ABDEREMANE avait comme ministre des affaires étrangères un Mahorais
    🙁 Feu Mr SAID CAFÉ) qui a parlé à maintes reprises au sommet de cette institution .
    AHMED ABDALLAH ABDEREMANE croyait qu’en laissant parler un Mahorais sur ce sommet , il pouvait faire bouger la choses or son ministre ne représentait pas le peuple de Mayotte même s’ il est Mahorais.
    Maintenant ce SAMBI se trouve sur une cage surveillé H 24 comme un animal féroce ,humilié, ainsi va la vie , ces sont les insultes et les dénigrements qu’il nous a proféré .
    Vous vous trouvez traiteR comme de la merde surtout par vos sien et non pas par les Mahorais . Nous te disons de bien savourer cet instant comme tu te faisais plaisir au meeting de Marseille .

  2. Mr le Président Azali Assoumani,je me permets de vous le dire,je suis vraiment désolé, mais ce que vous faites subir à l’ex-président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi est impardonnable.

  3. Toutes nos condoléances à ma famille de la défunte. Voilà ou la politique mène. Casser les liens, monter les uns contre les autres, enfreindre la liberté des hommes, à cause de la politique, voilà où nous sommes arrivés !

  4. prie prie prie….. !
    tu ferais mieux de venir partager un verre avec nous ( les koufars) , ça te fera oublier!
    Dieu ne protège pas les voleurs en plus malhonnêtes.

  5. Tu es tombé bien bas!
    Sache que les mahorais n’ont pas oublié les insultes répétés envers eux lorsque tu étais un pantin à la présidence d’un république islamique ….. pas mécontents du tout de ton sort.
    Les analphabets te saluent!

Répondre à IKOUTS Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*