Sambi est arrivé, Azali s’en est écarté et après ?

L’aéroport de Moroni a été pris d’assaut par une foule immense pour l’acueil de SAMBI, par amour, par défi et par une volonté de prouver à AZALI et KIKI que le peuple est légitime dans tout ce qu’il entreprend.
Cet accueil signe la première défaite d’AZALI et ses partisans qui ont été humiliés par une foule qui rendait suicidaire toute intervention militaire.
Oui cet homme n’a certes pas un bilan positif sur son action, sur le pouvoir exercé, mais l’inaction et l’amateurisme de son successeur IKILILOU, la corruption et la dictature d’AZALI ont fait de lui la seule alternative. Son mot d’ordre suffirait à mettre fin à l’arrogant pouvoir d’AZALI.

J’invite l’opposition à maintenir sa resistance, à fructifier le retour de SAMBI et à pousser le peuple à couper court à l’arbitraire et surtout à rejeter un référendum illégitime et surtout à exiger la fin du régime d’exception par le rétablissement de la Cour Constitutionnelle. Une condition qui se veut non négociable, sinon le peuple entre dans la désobéissance civile et invite sans delai AZALI à quitter le pouvoir. Par la constitution, la Cour Constitutionnelle décidera de la suite au respect de la Tournante.
J’appelle les autres leader politiques à rentrer au pays, notamment le premier à lancer l’alerte sur les dangers des fausses assises, Maître MCHINDRA ABDALLAH pour continuer le chemin vers la conquête de la démocratie.

Anjouan, fief de la contestation doit nous prouver sa mobilisation et ses actions en faveur du respect des institutions et de la constitution. Messieurs les élus! la resistance ne doit pas faiblir.
Vive la victoire de la démocratie!

BEN ALI.

1 commentaire sur Sambi est arrivé, Azali s’en est écarté et après ?

  1. Il est tout à fait juste de dire que le régime d’Azali fait la campagne de l’opposition et que les gens qui sont allés accueillir le président Sambi ne sont pas tous sambistes. Mais force est de constater que ce pouvoir est empêtré dans l’amateurisme, les errements. Pour autant, je ne crois que le régime de Sambi s’il venait de prendre le pouvoir changerait radicalement la vie des Comoriens après avoir vu comment ce président s’est battu corps et âmes pour « louer et privatiser la citoyenneté comorienne » et que les Comores aient récolté des miettes. C’est un scandale d’Etat. Tous les gens qui ont participer à cette supercherie, à ces détournements de fonds, quels q’ils soient (Gens de Sambi, d’Ikililou ou d’Azali) devraient passer en cour correctionnelle ou martiale. Mais on sait qu’il en sera rien ; on épongera tout ceci et les Comores après plus de 40ans d’indépendance seront toujours dans le bas classement des pays pauvres alors que Dieu nous a tout octroyé donné pour ne pas mendier.

Répondre à AHMED Omar Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*