Sambi est-il le seul responsable du naufrage de l’archipel des Comores ou s’agit-il d’un acharnement politique?

Avant son séjour à Beit-Salam, il y a eu cinq présidents avant lui. or, plusieurs critiques pleuvent sur cet ancien chef de l’état, alors que son bilan n’est pas aussi si mauvais que les anciens présidents. N’oublions pas qu’il est le seul Raïs qui a fait cinq ans de magistratures, pendant que les autres ont effectué au delà de 5ans voire plusieurs mandats.sambi-habari

Par ailleurs, sa présidence est loin d’être négligeable malgré les attaques incessantes sur sa propre personnalité. Il faudrait que vous fassiez la différence entre l’homme politique et celui de la science car Sambi est un homme religieux mais, il est plus celui de la politique que toute autre chose.

En politique, nous jugeons plus les actes que la personne ou sa vie privée. Or, certaines critiques pestilentielles ne feront pas bouger le pays de son marasme économique ni de son développement.

Ensuite, il a marqué son empreinte historique. En effet, sa réussite est incontestable dans la mesure où il a marqué des points là où deux chef d’état se sont cassés les dents: Anjouan est revenue dans le giron comorien alors ni TAKI, ni AZALI n’a réussi à libérer ce bout de terre comorienne. Il faut se rappeler que l’armée comorienne avec ses hommes et ses moyens dérisoires furent humiliés avec à la tête le colonel SAID HAROUNA.

Outre, le pays a eu une image honorable dans les pays du proche orient et du moyen orient. il a su se faire une place au sein des institutions internationales. Son image d’homme d’état est indéniable.

Enfin, sa politique externe et celle de l’intérieure ont été appréciées par le reste du monde. C’est ainsi, que plusieurs ambassadeurs furent présents dans notre pays en 2006.

Et puis, les fonctionnaires ont connu une belle époque car, pour la première fois dans l’histoire, un chef d’état a réussi à honorer ses engagements en matière des rémunérations. Jamais, depuis Abdallah, le pays n’a jamais réussi à payer les salaires. Beaucoup, d’investisseurs ont visité le pays. donc, ce dernier a ouvert ses portes vers le reste du monde.

Néanmoins, il existe aussi des raisons de critiquer son bilan car plusieurs déboires ont été enregistrés notamment ceux des affaires politiques.

D’abord, la vente de plusieurs passeports à des hommes méconnues. ces derniers pourraient tomber dans des criminels. Ces documents auraient été utilisés à des fins mafieux. Il s’agit indéniablement d’une erreur manifeste voire morale.

Ensuite, plusieurs promesses n’ont pas été honorées y compris les constructions prévues, les routes, la justice qui sont les passoires de la corruption.

Enfin, l’assassinat du lieutenant colonel combo Ayouba. Cette affaire, n’a pas été élucidée. autre élément la présence de certains militaires étrangers . Jamais un pays ne doit pas accepter une présence militaire. D’ailleurs, celui qui paie et celui qui commande.

Donc, Sambi n’a pas fait ni plus ni moins que les autres.

Imani

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*