Sambi et Ikililou portent une grande responsabilité dans la criminalisation de l’État des Comores

Opinion libre: Sambi et Ikililou portent une grande responsabilité dans la criminalisation de l’État des Comores. Ils ont vendu pour leur bénéfice personnel des milliers de passeports à des agents iraniens et à d’autres terroristes au Moyen-Orient.

Les deux régimes ont amassé de la vente de passeports aux Émirats et au Koweït y compris des réseaux parallèles plusieurs dizaines de milliers de passeports pour une valeur estimée à 900 millions de dollars américains.

Les dirigeants corrompus qui ont participé à cette opération horriblement dangereuse ont lancé des campagnes de communication massives pour déstabiliser le président Azali Assoumani qui a choisi d’arrêter l’opération mafiosi.

Le président Azali a décidé de suivre les règles du jeu et a permis au ministère de la Justice d’enquêter sur les personnes impliquées dans l’escroquerie et de poursuivre les criminels inculpés.

La classe politique comorienne, les autorités religieuses, les nobles et la société civile devraient s’unir pour protéger l’État de la mafia locale et nationale et, surtout, soutenir le système judiciaire.
Les Comores sont confrontées à une grave crise de sécurité nationale et les ennemis des Comores sont prêts à recourir à des mesures extrêmes pour nuire au régime.

Ils doivent être déclarés les enemies de l’Etat Comorien.

Said Hilali

4 commentaires sur Sambi et Ikililou portent une grande responsabilité dans la criminalisation de l’État des Comores

  1. Monsieur,
    Je ne suis pas contre votre position.
    Je ne vous connais pas, je suis très jeune, mais j´ai beaucoup lu sur votre parcours politique.
    Je ne suis ni azaliste ni sambiste mais je suis de droit.
    Par contre, j´aurais aimé que vous vous exprimez sur la constitutionalité ou inconstitutionalité de transfert de compétences de la HCC `au cour supreme. Cher Papi, oncle ou grand frère , à votre clavier.

  2. M. HILALI, Apporte des preuves ! S’il y a une personne parmi les personnes qui doit comparaitre devant les tribunaux c’est M. Azali pour s’être enfoui à l’ambassade de France de peur de Bob Denard (la cour martiale) et de deux pour avoir participer au blanchissement d’argent, les faux billets dont il était l’un des instigateurs. Certes Ikililou et Sambi ont fait beaucoup de torts aux Comores (et ils doivent aller en prison) mais Azali n’est pas un ange et il est mal placé pour mettre des gens en prison lorsqu’on sait ce qu’il fait pour ce pays.

  3. Le chien abois la caravane passe , tel cet accablé d’insuffisances mentales de Hilali , tu dois êre vraiment un damné et maudit pour ignorer que Azali a ses mains pleins de sang , va au diable .

Répondre à mlazindru Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*