Sambi n’était pas au courant de la situation de l’hôpital El-Maarouf ! Sambi est-il un comédien ?

sambiL’ancien président,  Ahmed Abdallah  SAMBI a indiqué  ignorer la situation catastrophique de l’hôpital El-Maarouf. C’est une déclaration qui fait sourire et nous avons préféré publier le communiqué. Sambi a oublié que la situation de l’hôpital ne date pas d’aujourd’hui et qu’il n’a rien fait quand il était président. Il semble aussi que le leader du mouvement Juwa a la maladie d’Alzheimer.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Communiqué : 

L’Hôpital El Maarouf décrété Centre Hospitalier National de Référence pour les Comores est gravement malade et pour cause, pas d’électricité, pas d’eau et donc pas de soins aux centaines, voir aux milliers de comoriens qui l’y fréquentent !

Une situation qui ne peut laisser aucun citoyen, digne de ce nom, indifférent !

En effet, de retour aux Comores, j’ai appris avec beaucoup de stupéfaction que depuis quelques jours le Personnel de notre Centre Hospitalier de Référence est en grève, non pour une revendication salariale, mais pour le strict minimum de conditions de travail, en l’occurrence la fourniture d’électricité et d’eau pour permettre un fonctionnement normal des différents services médicaux de l’Hôpital.

De mon devoir de citoyen, je m’y suis donc rendu pour m’enquérir de la situation, exprimer ma solidarité au Personnel de l’Hôpital El Maarouf et, par la même occasion élever ma voix, pour parler au nom du Peuple comorien, et dire Au Secours !

Le Centre Hospitalier de Référence El Maarouf est à l’agonie et si rien n’est fait pour le sauver, c’est la vie de tous les comoriens qui est en danger : des Urgences jusqu’au Service de réanimation en passant par la Maternité et le Service de Néonatologie, c’est la désolation pour ne pas dire le chaos !

Qu’est ce qu’on en fait de ces femmes enceintes à terme qui veulent accoucher pour être enfin délivrées ?

Qu’est ce qu’on en fait de ces nouveaux nés prématurés qui ont besoin de couveuses pour survivre ? Qu’est ce qu’on en fait de ces patients au Service de Réanimation qui ont besoin d’oxygène, par exemple, pour être maintenus en vie ?

C’est donc au nom de tous ces usagers de ce service public que je lance un vibrant appel aux Autorités comoriennes pour qu’une solution rapide et durable soit trouvée afin de redonner au Centre Hospitalier National El Maarouf sa crédibilité et nous acquitter d’un devoir fondamental, l’Assistance à personne en danger.

Ahmed Abdallah Mohamed SAMBI, ancien Chef d’Etat de l’Union des Comores

Moroni le 06 Mars 2015

2 commentaires sur Sambi n’était pas au courant de la situation de l’hôpital El-Maarouf ! Sambi est-il un comédien ?

  1. Moi,je dirai que les gens qui disent que SAMBI est chiite,je crois qu’il n’a pas de religion et même de coeur,il a creusé la tombe pour enterrer les comoriens mais pour tout le mal qu’il a fait à ce pauvre pays,il veut revenir avec le sourire.Mais je crois avec la nationalité française il peut faire mieux non?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*