SAMBI s’est piégé tout seul en allant voter à la Grande Comore

sambi-comC’est apprendre ou à laisser, Monsieur Houmadi M’saidié a rappelé au leader du parti Juwa dans une émission de la télévision nationale  le lundi, qu’il a le choix de se présenter candidat au vice président de l’union des Comores s’il le désir et c’est tout ce qu’il pourra faire.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

L’idée de parti Juwa croyant qu’il avait gagné la présidence ça tombe à l’eau, et dans la précipitation il propose les primaires au mois de septembre ou octobre dans le but de designer leur candidat aux élections présidentielles de 2016.

Le gouvernement de l’union se sont mit d’accord de n’est pas laisser sambi se présenter candidat et ne laissera pas le parti Juwa rafler ces mairies.

L’étau se ressert sur Sambi car il est tombé dans son propre piège et tout se complique pour lui. Il ne se voit pas aller  vice président de l’union mais suite à son inscription à Ngazidja et non à Anjouan il ne peut même pas espérer être candidat au gouvernorat d’Anjouan. Il ne fallait pas voter à la grande Comores.

La complication vient aussi du camp d’Ahmed Saïd djaanffar et Mahmoud Mohamed Elarif et Monsieur Maenrouf ancien directeur de la chambre de commerce. Trois candidats au poste de gouverneur de l’ile une divorce annoncée après un mariage consommé. C’est à nouveau une guerre annoncée dans le parti Juwa.

Sambi doit payer le prix fort de ses bêtises s’il veut arriver à ses fins choses quasiment impossibles. Le combat des coqs va devoir commencer avant la datte butoir.

Sambi ne va pas laisser faire au détriment de son poulain Ahmed Saïd jaffar qui se voir gouverneur. Trois personnes très orgueilleuses. Elles sont  pires que leur chef et très dangereux.

Chamssidine Maanfou

Envoyer vos articles qui seront publiés sur la rubrique Sans Détour sur : contact@comores-infos.net

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*