Sarah Soilihi, une fierté sportive franco-comorienne

Médaillée d’or au championnat du monde en Kick Boxing en Espagne, cette année, Sarah Soilihi, française d’origine comorienne nous a accordé un entretien.

image

Doctorante en droit, Sarah Soilihi est aussi championne du monde de Kick Boxing, un titre qu’elle a arraché, cette année, en Espagne.

Touche-à-tout, elle étudie le droit, s’intéresse à la politique – elle est membre du parti socialiste français et pratique le sport.

La franco-comorienne originaire de Mkazi, à quelques encablures de Moroni, la capitale des Comores, a su s’imposer en donnant à la France une médaille d’or. « Toute l’année, j’ai effectué des compétitions, le sélectionneur de la délégation française m’a emmenée au championnat du monde de kick boxing à Benidorm en Espagne où j’ai été porte-drapeau de la délégation française et j’ai aussi, cerise sur le gâteau, remporté le titre de championne du monde », a confié Sarah à la Gazette des Comores.

Aujourd’hui secrétaire générale de la ligue de kick boxing de la région Provence-Alpes-Côtes d’Azur, (PACA), la championne du monde dit toujours rester en contact avec les Comores car elle a beaucoup de membres de la famille qui y vivent.

« Je suis très engagée pour que les Comores soient sur la voie de la réussite économique, juridique et sociale », a dit cette passionnée de politique surtout en France où elle a été plusieurs fois candidate aux élections et aujourd’hui candidate aux régionales en Paca et porte-parole du candidat PS, Christophe Castaner.

Son projet sportif : continuer dans cette voie et remporter encore plus de médailles pour tout un peuple, exprimant, au passage, sa gratitude à l’endroit des Comoriens qui l’ont « encouragée et félicitée ».

T. Maecha / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*