Sauvons l’île d’Anjouan

wpid-screenshot_2016-01-12-23-01-24-1.png

Cet île, malgré la richesse de son histoire, devient la chose des charognards et le théâtre de toutes les comédies dramatiques. Hier avec un séparatisme qui n’a été d’aucun avantage, mais une perte de dix ans, un recul, un désespoir qui s’exprime dans les visages des citoyens, voire même du paysage de l’île.

image

Aujourd’hui, une génération de vicieux et d’apprentis sorciers ternissent complètement l’image. Irresponsabilités, corruptions actives, immaturités restent les maîtres mots d’un Ndzouani qui frôle la mort sociale.

ANISSI CHAMSIDINE, par la désignation de son intérim a frappé les poumons de l’île. Cet homme a trahi, comme aimait le dire SAMBI, dans ses rêves d’un Comores débarrassés de la corruption. Il en a créé des monstres.

Chers lecteurs! je jure par la croyance que j’ai au créateur Dieu que je suis engagé de dire la vérité, de réveiller le peuple par cette dernière et permettez moi de partager avec vous une confidence qui, longtemps encore, me donnera la nausée.

Je faisais parti d’une délégation de bimbiniennes et bimbiniens, une quarantaine, qui allait rencontrer le Gouverneur pour lui souhaiter une bonne gouvernance à l’aube de sa désignation comme gouverneur, au mépris de l’expression des urnes qui donnaient Moussa TOYBOU, largement gagnant. Le fundi et père tuteur du gouverneur DHOUNOURAINE TOILIHA était chef de la délégation.

Après les formules protocolaires d’usage en un tel événement, ANISSI nous a flattés part de sa bimbinité et nous fait une déclaration conséquente: « voua avez un enfant que vous connaissez bien et qu’il est inutile de de citer qui m’a choqué lorsqu’il m’a dit de lui donner une fonction où il nagera au milieu de l’argent et il fera le tout pour préparer mon avenir en homme riche » et le gouverneur de terminer: « c’est un manque de respect ».

Notre gouverneur, s’il vous plait, l’a nommé Directeur des impôts et au bout de quatre mois, il s’est vu doter d’une station d’hydrocarbures personnelle implantée dans un terrain qui a mobilisé des millions puisque inconstructible normalement.

L’ascension fut fulgurante et en guise de remerciements, ANFANE est nommé commissaire de la gouvernance financière, nouvelle invention démontrant qu’il est plus qu’un commissaire, l’argentier du Chef.

Pas meilleur que lui pour préparer l’hécatombe de février 2016, l’année de tous les dangers. Une grogne légitime provient des profondeurs de la misère humaine et semble défier toute raison, toute intelligence lorsque le peuple touche le fond.

Tous les conseils, toute la stratégie sont les bienvenus chez Affane à la seule condition qu’ils vont dans le sens du hold-up électorale avec la garantie que IKI laissera faire.

Des soirées bien arrosées et des jeunes dressés comme la période noire précédant les préparatifs de l’assassinat de SALIM ABDALLAH. Le même décor, les mêmes acteurs, mais cette fois ci …

Pour une dernière fois, j’appelle ANISSI à abandonner cette ligne suicidaire et à tous ceux qui rampent vers Affane à croire au changement, au respect des principes politiques de SAID ALI MOHAMED; je vais interpellé SABAYCHIRINE, qui semble être le Gobbless du Fuhrer.

Anjouanais! il est temps d’en finir sauf si vous avez choisir d’être finis!

BEN ALI

1 commentaire sur Sauvons l’île d’Anjouan

  1. Il est réellement temps de se débarrasser des ennemis de l’ ILE d’Anjouan .Les rongeurs de cette ile sont nombreux.Il faut un vrai coup de balai. Je ne veux pas citer des noms .Seuls des coups de matraques les désigneront . Si Dieu veut bien …

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*