Scandale au gouvernorat de Ngazidja : Des bourses d’études volées par le gouverneur et ses proches

Que se passe-t-il au gouvernorat de l’île autonome de Ngazidja ? Un employé  du gouvernorat a décidé de parler.

C’est le premier scandale depuis l’élection du nouveau gouverneur, Hassan Hamadi, élu il y’a quelques mois. L’ile de Ngazidja a eu 54 bourses d’études destinées aux étudiants ayant eu une mention au Bac. Mais à Ngazidja il y a eu 151 mentions. Le commissariat de l’éducation de Ngazidja a alors eu l’idée d’organiser un concours pour attribuer les bourses mais 51 bacheliers ayant une mention se sont présentés au concours. Normalement les 51 bacheliers devaient avoir chacun une bourse mais rien ne s’est passé comme prévu.

Selon un employé de la fonction publique qui a souhaité garder l’anonymat « nous avons reçu une note d’attribuer que 31 étudiants et les 20 bourses seront attribuées à des proches du gouvernorat». Et comme le nombre d’inscrits était inférieur au nombre de bourses, tous participants devraient avoir une bourse car ils ont tous eu une mention.

Il faut savoir que les participants au concours ont payé 20 euros et il y’avait 51 bacheliers. Le gouvernorat a eu 1020 euros dans l’organisation du pseudo concours. Cette révélation qui fait froid au dos a été faite par un fonctionnaire depuis l’attribution des bourses.

Le gouverneur Hassan Hamadi et son équipe sont entrain de voler des bourses d’études dans l’indifférence totale. 20 personnes vont avoir des bourses d’études de manière frauduleuse, ces personnes ont eu baccalauréat sans mention mais juste des proches du gouverneur.

9 commentaires sur Scandale au gouvernorat de Ngazidja : Des bourses d’études volées par le gouverneur et ses proches

  1. Sisi wa comori karina ou avancé ,depuis la nuit de temps notre Etat est corrompu et le restera à jamais .
    mentalité de voyoux de complaisance et de la profitation.
    Normal que tout le monde aspire fuir de pays . Après nous faisons de la politique en disant que c’est tjrs la faute du colon …
    nous mourons en mer et nous disons que la faute du visa balladur , alors que nous mourons aussi sur la mer méditerranéen c’est encore le visa balladure ???, ça suffit , nous brillons d’ impuissance dans tous les domaines pour pouvoir développer notre pays . nous sommes doués dans les magouilles et les détournement des deniers publiques .

  2. hello ladies and gentlemen
    as we re patriot of comoros ,i take this opportunity to denounce these impostors who convinced the comorians to elect them for benefits of great island of comoros , as result ,even 6 months havent happened ,many kinds violence appear in our island ,and it s ashame for scholarship that could be attributed for students with honour in bac ,unfortunatly our governor that s very honiurable person took these to students not merited ,but they will regret

  3. Honte ,la honte de notre pays , c’est devenu une banalité ces magouille ,et la personne qui ne voudrait pas le faire se considérer comme un MARGINALE , sur nos artères et veines circulent que du sang impropre et magouillé
    Notre pays ne pourra jamais avancer ,aucune perspective d’ avenir pour nous les jeunes .
    Ce qui nous reste , c’est d’aller se tuer volontairement sur la mer méditerraneene ou sur le lagon de maoré .

  4. Monsieur le gouverneur , vous etes élu par les grandes comoriens pour l’interet du peuple et les grande comoriens , si on change un gouvrnoment c’est pour dire non à la continuté , c’est changer la mauvaise gerence , donc à 90 jours au palais de mrodjou votre bilan nous fait la honte , vous avez oublier votre engagement devant les grandes comoriens , mais est ce que avez-vous oublier que vous avez pretez serement devant dieu de respecter vos engagements ? dieu voit tout mais il ne dit rien à personne , vous allez s’expliquer devant dieu , je ne vois pas le changegement , les voleurs suivent le defaut des autres comme les mouches suivent les ordures, un peuple qui ignore son repére est un peuple egaré ( kamdri le baya lamgu , mgu tsibani hanyu , karidjamsamihini , mgu naawuni ye comores )

  5. nous les comoriens ,nous avons l’habitude si c’est pas à nous les detrurons et nous motons des chantages pour dénigrer les personnalites .j’ai pas dit que c’est bon qu’ils ont faites ou c’est pas bon ou,mais la recherche des vrais sources est prioritaire

  6. S’ils ont pas honte de prendre des bourses ils n’auront pas honte de dépouiller le pays.ce pays ne changera jamais c’est Bonet et Blanc Bonet

  7. L’attribution des bourses au niveau national ou insulaire n’a jamais fait l’unanimité et fera toujours polémique tant que le nombre de bourses à attribuer demeure inférieur au nombre de bacheliers admis avec une bonne mention. Je note parcontre que l’attribution de ces 30 bourses à l’issue d’un concours c’est une nouveauté qu’il faut pérenniser. Mais face à cette situation, je partage sans réserve l’amertume des bacheliers admis avec une bonne mention et qui apprendront plus tard que certains de leurs frères de bic admis au Bac avec mention passable auraient été attribués ces bourses de mérite.
    Dans le long terme ça sera une perte pour le pays et une mauvaise foi de la part de l’autorité auteur de favoritisme au cas où, les bacheliers pistonnés ne réussiraient pas à aller jusqu’au au bout des études escomptées. Sinon, nous savons aussi que les députés se partagent tous les ans des bourses et beaucoup d’autres institutions de notre pays. Et ce partage n’a jamais respecté à cent pour cent les efforts et reconnaissance des bacheliers méritants.

  8. حسبنا الله ونعم الوكيل. Mgu nagamize yemaduyi wahensti ya Comori . yinou ayibou kuwuuuu. Wuwo hapviri. Abou wandru wakahumnika confiance. Yensti Bahia kenawuparo develope NOKARINAWuSTINZIHA TAMAYA NAMGU

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*