En ce moment

Selon Dhulkamal, Azali a respecté la personnalité de Sambi

Emprisonné dans sa résidence de Voidjoudepuis 2018, le président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi n’a toujours pas été jugé. Si certains pensent que sa personnalité n’a pas été respectée, l’ancien vice-président de l’assemblée nationale croit que le chef de l’État a été élégant avec Sambi.

« La décision de le maintenir en prison appartient à la justice. Mais le chef de l’État a respecté Sambi. Il a ordonné qu’il soit détenu dans une maison beaucoup plus confortable, sa résidence de Voidjou. C’est là où il a toujours habité. Azali a fait tout ce qu’il pouvait. Le président de la république a donné de l’élégance et de la considération. C’est apporter quand même à quelqu’un qui a été le chef suprême de ce pays. Il fallait que sa résidence soit transformé en annexe du prison pour que ça soit en conformité avec la justice », Dhulkamal ancien président de la commission d’enquête sur la citoyenneté économique

La Rédaction

1 commentaire sur Selon Dhulkamal, Azali a respecté la personnalité de Sambi

  1. Mr Dhoulkamal pendant dix ans (10) que son excellence monsieur Azali assoumani etait superviseur vis a vis de ses prédécesseurs c’est-à-dire que il n’était pas président, certainement il était un homme d’honneur dans l’ensemble du territoire national des Comores oui une autorité attribué par ses collègues Sambi et Ikililo. Pourquoi aujourd’hui ne fait pas de même?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*