En ce moment

Selon Dr Youssouf Said, les élections de 2019 ont permis aux comoriens de découvrir la vraie image du putschiste Azali Assoumani

Dans une émission avec nos confrères de Radio ADCS de Mitsamihuli, le président du parti Djawabu affirme que le chef de l’État et son équipe laisseront la présidence à un anjouanais ou une anjouanaise. Interrogé également sur la participation de l’opposition aux élections anticipées de 2019 issues du référendum de 2018, et dont l’opposition ne l’a jamais reconnu, le secrétaire général de l’union de l’opposition reste catégorique.

« Je pense que les élections de 2019 ont permis aux comoriens de découvrir la vraie image du putschiste Azali Assoumani. Les personnes qui nous critiqué de n’avoir pas participé à l’élection du référendum de 2018 se sont finalement rendu compte que nous avions raison. En tout cas, Il partira d’ici 2021 conformément à la constitution de 2001 issue des accords de Fomboni », Dr Youssouf Said Soilih, professeur à l’université des Comores.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*