En ce moment

Selon le grand mufti, « Sambi est l’ennemi numéro 1 des Comores »

Le grand mufti de la république attaque l’ancien président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, emprisonné depuis 2018 sans jugement. Dans son allocution prononcée cet après-midi à Beit-Salam à l’occasion de l’installation du conseil Supérieur de la magistrature, le grand mufti de la république Aboubacar Said Abdillah dit que l’ancien président Sambi est l’ennemi des Comores :

«Nous devons lutter contre les agressions sexuelles et les viols des mineurs. Je vous confie une chose, Sambi est responsable de ce qui se passe. Il est l’ennemi numéro 1 de la nation comorienne. Il a autorisé Bachar Kiwan à ramener de la drogue aux Comores », Mufti des Comores.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*