Semaine cauchemardesque pour le Chiite Ahmed Sambi

wpid-screenshot_2015-11-29-13-11-07-1.png

Il faut appeler un chat un chat, Sambi est chiite et il n’a jamais cherché à le nier puisqu’il est difficile de nier une évidence et une réalité aux yeux de tout le monde.

image

Bref, rêvons aux choses sérieuses, oui il y a des choses très sérieuses qui se sont dites et produites du coté des Comores durant cette dernière semaine. Tout commence en début de semaine lorsqu’une majorité d’hommes politiques d’Anjouan ont organisés une réunion suivie d’une conférence de presse pour manifester leurs oppositions aux manipulations dangereuses et crapuleuses de la constitution par le Chiite Ahmed Sambi pour ses fins personnelles. Ce dernier n’ayant jamais mis les pieds dans une université ni jamais ouvert un livre de droit, ignorant qu’il est, il n’a jamais appris que la Loi est générale et impersonnelle.

Suite logique de cette semaine noire pour le chiite Sambi, le gouvernement a pris à témoins les corps diplomatiques et les organismes internationaux présents à Moroni face aux agitations dangereuses de certains politiciens comoriens qui menacent la stabilité et l’unité de la nation.

A moins d’être un enfant en bas âge nous savons parfaitement que c’est du Chiite Ahmed Sambi et consorts qu’il s’agit, l’exercice de communication est parfaitement maitrisé et bien calibré par la présence de Houmed Msaidié meilleur ministre de l’intérieure de toute l’histoire des Comores et Hamada Madi Boléro l’eternel meilleur technicien politiques, qu’on l’admette ou non c’est une pure vérité.

Pour ne rien lui arranger, les Anjouanais patriotes et républicains sont descendus massivement dans les rues de Mutsamudu pour une démonstration de force et un rejet total des crapuleries mensongères du chiite Ahmed Sambi, et cette manifestation prend tout son sens puisqu’elle s’est déroulée dans son fief de Mutsamudu, quelle humiliation, quelle décente aux enfers, même mon pire ennemi je ne lui souhaite une pareille mésaventure.

Plus de 5000 personnes ont envahi le stade Missiri de Mutsamudu et on pouvait lire sur leurs banderoles : NE TOUCHE PAS A MA TOURNANTE, ou encore SAMBI RESPECTE LA LOI, TOURNATE = STABILITE ET PAIX etc.

Et pour enfoncer le clou le meilleur d’entre nous, l’incontournable et indispensable Hamada Madi Boléro directeur de cabinet de la présidence chargé de la défense et futur secrétaire général de la COI, un poste dont je lui souhaite grand succès, mais connaissant sa stature et sa carrure d’Homme d’Etat je n’ai aucun doute au sujet de sa réussite, invité sur l’antenne d’ORTC, celui que je surnomme « le tank russe » n’y va pas par quatre chemins et donne une claque éducative si ce n’est une fessé à un enfant indiscipliné au députés Juwa-pec avec un sourire moqueur et sadique.

Dans une démonstration bien maitrisée, il dénonce l’amateurisme des députés Juwa-pec qu’en demandant la révision de l’article 13, ils acceptent qu’a l’état actuel la constitution empêche le chiite Ahmed Sambi d’être candidat.

Mais ces derniers, Noyés dans la haine et assoiffés de pouvoir ont tout tentés pour rendre recevable par les mensonges et crapuleries une candidature dont tous les comoriens savent qu’elle est illégitime et dangereuse pour la stabilité et la paix du pays.

Voyant l’horizon 2016 s’assombrir, le chiite Ahmed Sambi ment lâchement comme dans ses habitudes sur le président Ikililou Dhoinine, l’accusant d’avoir donné l’ordre de l’arrêter, « pauvre choupinou » quel mateur celui la, visiblement le mensonge est devenu sa tasse de thé. Dans une vidéo non daté on le voit dans une mosquée entrain de pleurer comme un gosse à qui on a refusé de donner un gâteau puisqu’il a déjà pris son goûter, et malheureusement pour les Comores le chiite n’a pas pris qu’un simple goûter puisque c’est le peuple entier qu’il a ruiné.

Et que faut-il dans une mosquée? La maison d’Allah, lui qui ne croit en rien et se prend pour Dieu lui-même, et quelle malhonnêteté de se servir de la maison de Dieu pour sa propagande et ces crapuleries malsaines, visiblement cette individu ne recule devant rien.

Encore une fois comme en 2013, il se prend pour la victime, lui qui fait l’apologie et promet le chao aux Comores en cas d’invalidation de sa candidature, je ne rajoute rien ce sont ses propres mots : « Qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente je serai candidat en 2016 » ou encore : « si ma candidature est rejeté, vous verrez de quoi je suis capable » et tant d’autre.»

Reprenons soigneusement cette dernières phrase, de qui parle t-il quant il dit « VOUS VERREZ » ? Est-il entrain de menacer le peuple comorien ? Rien que cette phrase elle constitue un motif valable pouvant le conduire devant la cour pénale internationale.

Saïd Abdallah

1 commentaire sur Semaine cauchemardesque pour le Chiite Ahmed Sambi

  1. Chers messieurs Corrompus.
    -Premièrement permettez-moi de vous dire que la politique ne se fait jamais par des insultes et des mensonges.
    -Deuxièmement essaie de faire la différence entre la politique et la religion pour ton prochain numéro de mensonge
    quelque soit son clan religieux (le bien aimé du peuple) lui au moins respecte sa religion avec sérénité. contrairement à vous, je vous demande quelle est la votre (religion) qui vous a permis d’insulter et d’accuser de menteurs aux gens qui cherches à sortir ce pays de la gouffre que tes maudits corrupteurs l’ont fait tomber après un grand souffle? penses-tu peut etre que les gens qui passent leurs temps à lire les publications de facebook sont aussi ignorants et corrompus tout comme vous?

    Alors arretes de nous faire perdre notre temps avec vos bla-bla inutiles car nous savons tous ce que cet homme qui constitue votre pire cauchemard a fait pour le développement de ce pays que vous cherchez à l’enfoncer pour toujours.
    et pour votre info, ne pensez surtout pas que je suis du JUWA, je n’ai adhéré à aucun de ces parties politiques mais en tant qu’un comorien qui aime son pays, je me permet d vous donner un bon conseil que vous sembler l’ignorer complètement toi et tes consorts.
     » il n’est plus temps d’insultes et de mensonges: c’est fini tous ces ragots. Alors si vous voulez ouvrir vos grands gueules et nous dire quelques chose, « je vous conseille de nous dresser le bilan de ces cinq longues années et prouver au peuple ce que ce gouvernement a fait de positif à ce pays tout comme le fait votre cauchemard . » »

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*