Séminaire inter-îles Mayotte, Comores, Nosy Be


Le séminaire qui a débuté mardi 4 et s’étalera sur quatre jour, jusqu’au 7 décembre, réunit 18 acteurs politiques,venus de Madagascar, Mayotte et de l’Union des Comores pour travailler autour de trois axes de développement du tourisme régional.

 

La journée de mardi a été consacrée à une réflexion sur « la Coopération touristique rapprochée des îles ». Il s’agit, par exemple, d’envisager des séjours combinés permettant aux touristes de découvrir plusieurs îles en un seul séjour par des offres groupées mais aussi de faire le point sur les échanges aériens et maritimes, élément primordial pour atteindre cet objectif et domaine dans lequel des progrès sont encore à faire pour répondre dans de bonnes conditions aux attentes des vacanciers. Le nombre de places proposées au moment des vacances scolaires étant toujours nettement insuffisant. L’expérience en cours d’acquisition dans le projet commun des « Iles Vanilles » pourra nourrir la réflexion des participants en s’inspirant des réalisations déjà effectives entre Maurice, la Réunion et les Seychelles, les trois locomotives du tourisme régional.

 

Aujourd’hui mercredi, les participants plancheront sur le thème «Étude et préparation du dossier de mise en place d’un centre de formation régional au Centre de Formation du Tourisme et de l’Hôtellerie (CFTH) dans le domaine de l’Hôtellerie et du tourisme, à Nosy-Be, à partir de septembre 2013» en se penchant sur le contenu du projet, son fonctionnement, ses coûts et les modes de financement. « L’objectif sera de repartir du séminaire avec un dossier de projet bien ficelé sur tous les plans qui sera soumis aux différentes instances pour caution et financement ».

 

Enfin, le troisième volet de ce séminaire abordera l’«étude des différents échanges commerciaux possibles » entre les cinq îles et devrait même évoquer la mise en place d’un ferry ou d’un caboteur entre Mayotte et Nosy-Bé.

 

Ce séminaire entre dans le cadre de la convention de partenariat entre la Région Diana et le Conseil Général de Mayotte et a été appuyé par le Groupement Inter professionnel de l’Hôtellerie et du Tourisme de Nosy-Be (GIHTNB).

 

 

Malango

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*