Session ministérielle de la Lea à Abu Dhabi : Sous le signe de la lutte contre le chômage des jeunes dans les pays arabes

Les participants auraient recommandé aux «techniciens des tics, de réfléchir sur la manière d’aligner les pays de la Ligue arabe au même pied que les autres pays du monde en matière de nouvelles technologie de l’information et de la communication». A ce sujet, le vice-président comorien, Abdallah Saïd Sarouma, qui a représenté l’Union des Comores, a rappelé les «engagements» de son gouvernement en la matière pour ouvrir les jeunes au marché de l’emploi.

Par Ali Abdou

Du 27 au 29 septembre dernier le vice-président Abdallah Saïd Sarouma a pris part à la vigntième session ministérielle de la Ligue des Etats arabes à Abu Dhabi aux Emirats arabes unis, consacrée aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Dans un entretien avec la presse, hier, le vice-président a souligné l’«importance» de la participation de l’Union des Comores à cette session consacrée, par ailleurs, au renouvellement du bureau exécutif et aux préparatifs du prochain sommet de la Ligue prévu, le mois prochain, en Egypte.

Deux pays avaient postulé pour le poste de président et vice-président. La présidence par intérim s’est vue attribuée à la Tunisie et la vice-présidence au Soudan, les deux qui avaient souhaité diriger cette institution.
A cette session, plusieurs dispositifs en faveur de la création d’emplois chez les jeunes auraient été «largement discutés» par les ministres et représentants des pays.

Selon Abdallah Saïd Sarouma, une fois mise en oeuvre, ils contribueront à la réduction du chômage des jeunes dans ces pays. Les participants auraient recommandé aux «techniciens des tics, de réfléchir sur la manière d’aligner les pays de la Ligue arabe au même pied que les autres pays du monde en matière de nouvelles technologie de l’information et de la communication».

A ce sujet, le vice-président a rappelé les «engagements» du gouvernement comorien en la matière pour ouvrir les jeunes au marché de l’emploi, «notamment les infrastructures de télécommunication comme le Rcip-4 et les travaux des réseaux à fibre optiques souterrains le «Backbone National», qui va permettre de relier l’ensemble des îles en matière de la technologie de haut débit.

Enfin le vice-président s’est étendu sur l’attribution d’une seconde licence par le précédent gouvernement à un nouvel opérateur des télécommunications à l’issue d’une procédure «objective et transparente», notamment à la société Malgache Telma qui avait été déclarée adjudicataire de cette licence. Il a expliqué que le nouvel exécutif «se donne le temps de réfléchir sur leur contrat pour veiller à ce que le nouvel opérateur puisse remplir ses obligations et s’assurer qu’elle pourra offrir des services de qualité à ses futures abonnées».

Alwatwan 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*