« Si j’étais le président Azali, j’aurais exécuté Abdallah Agwa pour la sécurité du pays »

Les soutiens du ministre de l’intérieur appellent au meurtre, qualifié de fou par certains, Samir réagit contre Abdallah Agwa. Vidéo ci dessous:

8 commentaires sur « Si j’étais le président Azali, j’aurais exécuté Abdallah Agwa pour la sécurité du pays »

  1. je suis a l étranger je ne connais pas agwa je pense il va mourir héros des comores il dit la vérité de toute façon nos dirigeants sont mal éduqués kiki qui est censé nous protéger donne de gifle comment peut on respecter nos dirigeants or ils ne respectent pas les votes de peuple avec 104 sur 100 de msaidié comment peut on respecter nos dirigeants avec tout les détournements de l argent de peuple comment peut on respecter azali or hier il dit non aux assises aujourd’hui azali est pour aux assises

  2. Le président doit se respecter avant que le peuple lui respecte.
    Monsieur, si vous n’avez rien à dire ou proposer taisez vous. Certes, un président a droit au respect mais azali assoumani Mougabe et KIKI ne méritent pas un respect. Si vous êtes payé pour bailler sur Agwa, vous seriez mal placé pour donner une leçon. Kiki est un délinquant multirecidiviste.
    D’abord, il ne cesse de gifler les journalistes. Ces actes indignes d’un ministre de la République.Et, cet acte abjecte donnent de la nausée. Cet individu désigné pour maintenir l’ordre public n’est pas en mesure de le faire. Car, il n’a rien dans sa tête. Nous imaginez un ministre qui paie des ivrognes pour lui défendre.

    Ensuite, un ministre impliqué dans une affaire de crime organisée. Tout le monde s’accorde que KiKi a vendu des passeports à des groupes criminels. Monsieur, vous prenez la défense de Kiki et azali assoumani Mougabe pour quelques bouteilles d’alcooles. C’est monstrueux Monsieur de défendre des voyous. l’État Comorien mérite mieux que KIKI. Sachez Monsieur, que les comores ont apposé leur signature sur la déclaration des droits de l’homme. Ils doivent respecter certains principes fondamentaux notamment la liberté d’opinion, le droit à un procès équitable, la non violation de domicile, la liberté d’aller et de revenir, la liberté de réunion, le droit à chaque citoyen d’avoir un emploi digne et enfin, le droit à l’accès aux soins.

    Or, tous ces principes sont bafoués par l’équipe gouvernementale conduite par azali assoumani Mougabe.

    Comment voulez vous qu’un voyous comme KIKI qui n’a jamais eu une formation de droit puisse conduire le maintien de l’ordre public ? D’autant que ce petit voyou est chargé d’une part de la liberté des citoyens, et d’autre part de la sécurité intérieure. Il faut dire que l’ordre public est le propre de la liberté. Et, ce dernier ne doit pas être utilisé d’une façon abusive.
    Il faut insister que la délinquance du ministre de l’intérieur est visible. D’abord, il sort des circulaires réglementaires pour interdire une réunion ou une manifestation alors qu’un ministre ne produit pas des lois. Seuls les représentants ou le président de la République par ses pouvoirs auxquels lui confère la constitution. Seules des circulaires interpretatives peuvent être sorties d’un ministre.

    Bref, kiki ne mérite ce poste mais, azali assoumani Mougabe a besoin d’un ministre voyou pour mater l’opposition.

  3. Rensti wo moimbo mwindji parce que agwa c’est un journaliste et il donne donne sont point de vues et exprime et en générale il a raison mais comme vous êtes des faux culs et bien peut être tu veux te trouver une place dans le gouvernement actuel.

    Alors nous les new ages on dis vive agwa, vive la démocratie dans l’union des Comores, et enfin vive la liberte de la presse je pense s’il ya une personne qu’on dois exterminé je pense que ça devrai être toi.

  4. heureusement que vous n’êtes pas un président ( d’ailleurs vous ne le serez jamais). Un président – le nôtre y compris – n’est pas là pour exécuter des citoyens. Un président laisse la justice s’occuper des dérapages de la presse, et notez-le ce n’est pas une obligation de sa part de la saisir. Je vous conseillerais d’éviter ce genre de propos car un Président n’est pas un sanguinaire

Répondre à Mmadi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*