« Si la France ne donne pas des visas aux étudiants, il seront boursiers ailleurs »

Dans une conférence de presse ce lundi, le ministre des affaires étrangers, Souef Mohamed El-Amine a tenu à rassurer les familles et les futurs bacheliers. « Si la France ne donne pas les visas aux étudiants, ils seront boursiers dans d’autres pays étrangers » a déclaré, le ministre. Regardez la vidéo de la conférence ci-dessous:

7 commentaires sur « Si la France ne donne pas des visas aux étudiants, il seront boursiers ailleurs »

  1. Ahmed Omar, vous parlez des étudiants comoriens, vous vous posez des questions dans quel pays ces étudiants seraient-ils acceptés? Mais la France n’a jamais aimé les comoriens, c’est une occasion pour vous et pour la France de mettre la fin définitivement au relation. Je pense qu’il faut commencer supprimer les doubles nationalités, renvoyer tous les comoriens sans exception se trouvant en France (métropole, outre-mer et/ou étranger) aux comores. Je pense que l’union des comores rendra service à son voisin chéri Mayotte (la France).

  2. M. Peyre Léo, ce ne serait pas l’Amérique; le canada et les colonies, l’Europoe ou la France ne serait plus la France/ Hilter l’avait colonisé donc ce n’est pas une honte si les Comores se fassent aider

  3. Il faut maintenir le bras de fer et montrer à la France que c’est un petit pays prétentieux. D’ailleurs dans le palmarès des universités et grande école du Monde, la première école pointe à la 10 places. Les 6 premiers sont américaines dont Harvard, les 2 autres sont anglaises, les 2 autres sont chinoises et ce n’est qu’après qu’on retrouve une université française ! Moi je veux bien que nos étudiants aillent voir ailleurs, mais pas au mali, au burkina foso, etc. Oui pour la Maroc, oui pour le sénégal, oui pour l’afrique du sud, oui pour certaines universités chinoises ou japonaises mais ces écoles d’où viennent certains pharmaciens comme Ikililou et consorts. Des diplômes au rabais, d’un niveau très faible

Répondre à ahmed omar Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*