Si on prouve qu’Azali a vendu des passeports, il démissionnera

L’enquête sur la citoyenneté économique bat son plein et tout semble être mis en œuvre pour coincer l’ancien rais Sambi si l’on s’en tient aux différentes interventions publiques des personnes qui soutiennent le régime d’Azali Assoumani. Dans une conférence de presse cet après-midi à la présidence de la République, les proches du secrétaire général du gouvernement Idaroussi Hamadi ont laissé entendre qu’Azali allait démissionner si l’on trouve des traces qui l’incriminent dans la vente des passeports.

« Azali Assoumani défie quiconque d’apporter une preuve d’un décret ou d’un passeport vendu lors de son premier mandat ou actuellement. Il a affirmé qu’en présence d’une telle preuve, il allait tout bonnement démissionner. Les opposants en particuliers les députés parlent de 304 passeports et de nombreuses nationalités mais ils n’apportent pas les preuves » a réagi Idrisse chargé de mission du Sgg. La cible pour le gouvernement est toute trouvée et il est ancien président.

1 commentaire sur Si on prouve qu’Azali a vendu des passeports, il démissionnera

  1. vous etes complice tous la commission d’enquette n ‘est pas credible aux oeux de tout le monde sauf ceux qui veulent abattre l ancien rais

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*