En ce moment

« Si un gouverneur en exercice a été arrêté, ce n’est pas Mouigni qui me posera des problèmes », kiki

Le ministre de l’intérieur en charge des institutions promet de reprendre sous peu de temps les arrestations. Dans une cérémonie diffusée sur la page Facebook du gouvernorat de la grande Comores, Mohamed Daoud a mis en garde les leaders politiques du conseil national de transition.

Il promet d’en finir avec eux : « le chef de l’État a rappelé encore une fois l’opposition à venir nous rejoindre pour construire le pays. Je voudrai dire à Mouigni Baraka qui était à l’époque gouverneur de Ngazidja que si nous avons fait arrêter Dr Salami, un gouverneur en exercice, ce n’est lui qui va nous poser de problèmes. Il s’est permis de tenir des discours le 31 décembre dernier. Il la refusé de répondre à la convocation de la justice mais je vais prendre mes responsabilités. Il ne pourra pas m’échapper », kiki.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*