«S’il y a un candidat qui sera mal élu ici Anjouan alors il s’appelle Azali Assoumani»

wpid-fb_img_1459058696243.jpg

Le candidat Mouigni Baraka Saïd Soilihi s’est entretenu avec la presse la nuit de ce samedi. Quelques heures après son arrivée dans l’ile d’Anjouan, a adressé ses vifs remerciements à tous ceux qui ont de près ou de loin a œuvré pour l’accueil chaleur qui lui est réservé ce matin à l’aéroport de Wani.

image

Lors de cette conférence de presse tenue à Anjouan à l’hôtel Mapongé, Mouigni Baraka a décliné un programme ambitieux axé sur la réconciliation, la paix et l’émergence du pays. Il disposerait, selon lui, d’une base électorale légitime pour devancer les autres candidats. « S’il y a un candidat qui sera mal élu ici Aanjouan alors il s’appelle Azali Assoumani », a-t-il averti.

En tout cas, très à l’aise devant la presse, Mouigni Baraka est confiant sur le processus électoral et l’évolution de la situation sécuritaire dans son pays. Comme quoi, Mouigni Baraka semble être l’homme de la situation.

Nakidine Hassane

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*