Sittou  » je me désolidarise de mon ami Mouigni Baraka et j’appelle à voter Azali »

wpid-1462515294238.jpg

Me voici de retour après trois mois de combat acharné sur le terrain et un peu partout dans mon pays pour une campagne électorale passionnante.

Permettez-moi au préalable d’adresser mes remerciements à tous les membres du parti RDR (Rassemblement pour la Démocratie et le Renouveau) qui m’ont toujours soutenue au cours des difficultés rencontrées au sein de mon parti depuis plus d’un an. Vos encouragements et votre soutien m’ont donné le courage de tenir bon jusqu’à ce jour.

image

Je remercie également le candidat aux élections présidentielles que j’ai soutenu avec force, Mouigni Baraka Saïd Soilihi pour l’estime qu’il m’a toujours témoigné.

Comme je l’ai déjà souligné dans ma publication du 6 avril dernier, Mouigni Baraka Said Soilih était le candidat de l’alliance NOUR constituée des partis RDC et RDR.
Mais, au delà de cette alliance politique datant de plusieurs années, je continue à penser sincèrement que son ‘élection allait être une Grande chance pour notre pays. Car c’est un Homme modeste et social qui a la carrure d’un Homme d’État. Il est aussi un vrai unioniste qui sait privilégier l’intérêt général et aime notre pays et tous les comoriens. Il l’a démontré durant l’exercice de son mandat de Gouverneur de l’île de Ngazidja.

Je n’oublie pas aussi mes amis des partis politiques (RDC, PSL… ) ainsi que tous mes autres amis et sympathisants politiques pour leurs soutien inestimable, compréhension et encouragements permanents à mon égard durant les dernières échéances électorales (Municipales, présidentielles…).

Par ailleurs, suite à la récente décision de la Cour Constitutionnelle surprenante mais que je respecte, nous nous dirigeons vers un événement politique particulier dans notre pays.

En effet, « Des élections présidentielles partielles » auront lieu le 11 mai prochain sur l’île de Ndzuwani et concerneront 13 bureaux situés principalement dans les régions de shisiwani et Gnoumakele. C’est une première !

Puisque nous allons vers des élections partielles et qu’il n’y a pas encore eu de proclamation officielle des résultats, je m’attendais à tout sauf à l’attitude du candidat que je soutenais et en qui j’avais placé ma confiance. En effet, alors qu’il faisait partie des trois candidats qui participaient au deuxième tour, il a décidé d’appeler les électeurs à voter un de ses adversaires lors « des élections partielles » précitées. Comment peut-on opter pour une telle position alors que le combat n’est pas fini et qu’on ignore les résultats officiels des élections ?

Je n’arrive toujours pas à comprendre cette démarche d’autant que j’avais posé la question lors d’une réunion interne où l’on évoquait les questions du dépôt des recours devant la Cour Constitutionnelle après la tenue du deuxième tour des élections présidentielles. Il m’avait rassuré qu’il allait jusqu’au bout.

A mon grand étonnement, mon candidat prend une décision que je déplore et ne partage pas. .

Je tiens donc à démentir la rumeur qui circule selon laquelle je serais derrière lui. Je n’ai pas été associée à sa position ni de près ni de loin.

Bien au contraire, j’affirme haut et fort que je me désolidarise de sa position qui n’engage que lui-même. Je me joins au contraire aux autres amis politiques Baraka (Moussa Toiyibou, Djaé , Antoisse , Soilahou, Salim etc) qui ont aussi soutenu le candidat Mouigni mais décident de soutenir le candidat Azali Assoumani.

Je demande donc à tous mes proches, amis et sympathisants politiques des régions de Chisiwani et Gnoumakelé de voter pour le candidat Azali Assoumani le 11 mai prochain.

Moroni le 06 mai 2016
Madame Sittou Raghadat Mohamed (SRM)

1 commentaire sur Sittou  » je me désolidarise de mon ami Mouigni Baraka et j’appelle à voter Azali »

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*