Soprano, un ambassadeur de marque Trois jours… et des distinctions à la pelle

Soprano, un ambassadeur de marque
Trois jours… et des distinctions à la pelle. Soprano n’est pas reparti des Comores les mains vides. Désigné parmi les 10 personnalités comoriennes de l’année 2017 par le journal Al-watwan, qui lui a remis officiellement son trophée dans la nuit du jeudi, le rappeur franco-comorien à été élevé, vendredi 6 juillet, au rang de Chevalier de l’« Ordre du Croissant Vert » des Comores et, ce samedi, ambassadeur des Comores dans le monde. S’il a toujours arboré fièrement l’étiquette de rappeur comorien, aujourd’hui Soprano se voit attribué la mission de vendre partout la « marque Comores ». Ce qui devrait commencer avec son prochain single dont les images, signées Chris Macari, ont été tournées sur place.

L’autre mission de Soprano, qu’il s’est lui-même attribuée à travers sa Fondation, c’est de venir en aide aux enfants malades. L’hôpital de Mkazi, son terreau d’origine, qu’il a doté au mois de juin d’une ambulance et autres équipements médicaux, devient le premier pas d’une expérience humaine qu’il compte, à la longue, étendre à d’autres villes. Espérons que l’artiste ne nous promet pas monts et merveilles et que, contrairement à son projet de maternité pour une raison ou une autre avorté, il sera à la hauteur des espoirs que tout un peuple place en lui. A la bien !
M.K

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*