Sounhadj Attoumane du parti Juwa met en garde les dirigeants le parti Orange

habari-comoresSounhadj Attoumane, ancien ministre de la santé et membre du parti Juwa a dénoncé les déclarations tenues pendant la conférence de presse du parti Orange.

En effet le secrétaire du parti orange avait déclaré être «  hostile vis-à-vis de la déclaration faite par l’ancien président Sambi qui s’est déclaré potentiellement candidat en 2016 selon l’article 13 de la constitution. Et  Si une telle candidature est validée, il sera responsable de l’instabilité qui en suivra».

Pour l’ancien ministre, le Docteur Sounhadj a déclaré  « Je trouve ces propos indignes, incorrectes et inadmissibles pour un parti politique dit national et républicain ». Et souligne qu’on doit tous respecter la constitution comorienne est claire sur ce point. La constitution veut que la tournante « si d’ici là, elle existe, se fasse sur une île, probablement à la Grande-Comore pour les prochaines élections présidentielle, mais pas sûr, puisque il a été prévu la même procédure pour Mayotte ».

Pour le parti JUWA quelque soit les menaces de certains pseudos leaders, l’ancien président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi sera candidat à la présidentielle de 2016.

 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*