Suspension des visas: Moroni prépare une riposte “civilisée”

En réponse à la suspension de la délivrance des visas aux ressortissants comoriens, le gouvernement interdit jusqu’aux refoulements volontaires et, cela va de soi, les mesures d’accompagnement auparavant exigées. Le ministre des Affaires étrangères annonce que “nous avons envisagé un certain nombre de mesures. Nous allons réagir au moment opportun, mais de manière civilisée”.

La suspension des visas ordinaires, après les visas diplomatiques et officiels, n’est certainement pas la réponse à laquelle s’attendait le ministre des Affaires étrangères, Souef Mohamed El-Amine, au moment où des négociations sont engagées pour trouver une issue au “bras de fer” (et tant pis s’il n’aime pas l’expression) qui oppose les Comores à la France au sujet de l’île comorienne de Mayotte. Ou disons que “ce n’est pas une réponse”, tout court. Il l’aura tant répété, et l’a répété encore hier mercredi, lors de la conférence de presse donnée dans l’après-midi à son ministère : la suspension des visas est un “non-événement”. Autrement dit, la force n’est pas la voie des plus appropriées pour résoudre ce contentieux vieux de 42 ans. Car, “nous ne céderons pas à la pression. La solution repose sur le dialogue”.

Ce que feint de ne pas entendre la partie française. Au lieu de donner des “réponses claires” aux propositions de la partie comorienne, au sujet de Mayotte, elle déplace le problème sur le terrain de la coopération bilatérale, fixant de surcroit un ultimatum (expiré le 4 mai dernier) sur la levée de la note du 21 mars interdisant les refoulements des citoyens comoriens de “leur” île de Mayotte. La délivrance de tous les visas demandés par les ressortissants comoriens a ainsi été suspendue jusqu’à nouvel ordre, à compter du 04 mai dernier. À ce jeu-là, l’on n’est pas prêt de trouver de sitôt une solution. D’autant que la partie comorienne a décidé, en réponse (si c’en est vraiment une), de suspendre jusqu’aux refoulements volontaires et, cela va de soi, les mesures d’accompagnement auparavant exigées.

“Cinq milles mineurs isolés, qui ont grandi dans la délinquance, parce que privés de leur droit à l’éducation. C’est ce fardeau-là que la France veut nous imposer. Mais cela, nous n’allons pas l’accepter”, déclare Souef Mohamed El-Amine. À l’en croire, en suspendant les visas ordinaires, la France ne fait que retourner l’arme contre elle-même, puisque 80% des demandeurs de visas sont des binationaux. C’est-à-dire des citoyens français qui votent, paient des taxes et impôts. “Il leur appartient de réclamer leurs droits”, dit-il. Le reste des demandes provient des étudiants.

Sur ce cas, dit-il, “la nature a horreur du vide. S’ils ne peuvent pas aller en France, ils iront ailleurs”. Et tant pis pour le rayonnement de la France ! Tout comme les commerçants où les gens qui y vont pour se faire soigner iront en Chine, en Inde ou en Tanzanie. Le manque à gagner est énorme, en y ajoutant les pertes des compagnies aériennes telles qu’Ewa, Kenya Airways et autres Air Austral affiliées à des compagnies françaises, ainsi que les millions que la France récolte sur les demandes de visa, dont seulement une maigre partie reçoit une réponse favorable.

Souef Mohamed El-Amine dit ne pas être surpris autant que ca par la réaction de la France. “C’est le lot des petits pays. On n’écrase que celui à sa portée”, déclare-t-il. Il laisse entendre que s’ils se taisent ce n’est pas parce qu’ils n’ont rien à dire, mais “nous avons envisagé un certain nombre de mesures. Nous allons réagir au moment opportun, mais de manière civilisée”.

Dayar Salim Darkaoui / Alwatwan

26 commentaires sur Suspension des visas: Moroni prépare une riposte “civilisée”

  1. C’est que vous avez oublié que les majorites des comoriens dépendent de la France aujourd’hui ils ont suspendu les visa demain ils vont refuser de nous renouvelons nos sejours ou de nous donner comment on va vivre vous n’êtes pas capable de réserver les personnes qui sont en Mayotte ainsi que nous

  2. Ali et Nourdine, vous êtes des beaux parleurs, à fustiger le gouvernement comorien qui pris sa décision, une dicision d’Etat. Vous faites l’économie de critiquer la gestion plus que clientéliste de votre conseil départemental. S’il y avait pas la présence française, vous seriez pris en termes de mkarakara et autres détournements de fonds que les comoriens. Moi il y a une chose qui m’intrigue. Il n’y a que la partie rurale de Mayotte qui expulse les gens. Vous ne verrez jamais ni à Koungou, ni même en Labattoir, ni dans la commune de Mamoudzou qu’on expulse les clandos. Pourquoi ? car 70% ont des origines comoriennes certaines, il y a plus de « métissage’ que dans les autres parties de Mayotte. Alors, je dis à mes amis : Continuez à faire votre petit cinéma en brousse (Sada, mtszamboro, Bouéni, etc) mais ne vous avisez pas à le faire dans la commune de Mamoudzou ou Koungou car alors ça va barder !

  3. Mais il est vraiment tarés ce ministre en nous parlant de riposte civilisée ? .
    Si être civilisé , c’est de refuser ses propres ressortissants de rentrer dans leur pays non et non . Bien au contre
    soit il montre qu’ il n’a rien à ciré de ces pauvres individus et qu’il lance un message en disant de garder ces bestiaux chez vous , nous n’avons rien à leur proposer , ce qui est vrai .
    Mais comme les autorités comoriens ont toujours considérés Mayotte comme leur fond de Commerce , cela ne manque pas de faire de chantage pour que la France leur donne des subventions , d’ ailleurs cette fois-ci ,il ne se sont pas voilés la face en demandant 650 euros par tete de bétail de refoulé …
    Soit ce forcing est pour dire aidez nous à garder nos ressortissant chez vous à( Mayotte la France) puis que dans l’ union des Comores nous avons rien à leur offrir eux et leurs enfants alors pourquoi vous vous voulez encore Mayotte et les Maorés pour les tirer dans votre misère . C’ est Absurde .
    Décidément les autorités Comoriens sont pire que DONALD TRUMP , dans leur communication et leur façon de penser , d’ une instabilité délirante et permanente .
    Mr Souef accélérez votre « RIPOSTE MAL CIVILISEE  » , nous entendons voir .
    Pendant ce tant quelque soit les X et les Y , ton président AZALI sera toujours contesté au Comore en voulant instaurer sa monarchie . Meme si les Comoriens sont incapables de se révolter chez eux pour dénoncer tous les dysfonctionnement du pays et les maux qui rongent le pays mais ils sont hyper doués pour demander à ce Mayotte viennent dans leur misère et leur anarchie de part leur hypocrisie Flagrante , leur mauvais foi et leur poitrine de feu , leur jalousie envers les Maorés .

  4. Le pire de cela, nous n’ entendons pas les intellectuelles Comoriens qui sont élus en FRANCE Métropolitaine pour prendre position sur le danger qu’ AZALI et son ministre Souef sont entrain de suivre en menant le pays vers le Chaos et l’ éclatement de cet union mensongère et qui a toujours été discriminatoire envers Anjouan et Mohélie .
    Mr Souef veut faire peur à un Baobab alors qu’il sait très bien que même la plus petite branche de ce baobab ne tremblera pas . Il continue à ridiculiser les Comoriens car tôt ou tard les Comores reprendront leurs ressortissants indésirables chez eux comme si ces gens là sont des pestiférés .
    Dans une semaine Azali s’ envolera voir Macron qui lui signifiera encore une fois qu’il peut faire tout son MIC MAC et son cinema avec son ministre des affaires étrangère au sujet de Mayotte mais la France ne va pas lui soutenir vers la voix qu’ il s’ est engagé à savoir la dictature. Et il est en train de détourner les esprits des pauvres Comoriens sur son refus de les récupérer .
    Il est grand temps que ces autorités Comoriens reviennent à la raison car bientôt ils atteindront le chemin de non retour . Mayotte restera Français et qu’ils le veulent ou pas ces clandos retourneront chez eux par eux même.
    Puisque c’est nous les Mahorais qui s’ en chargeront nous même car la tolérance à atteint ses limites , la bouteille est pleine et elle déborde .
    Certains Con ne rien diront que c’ est la complicité de la France comme si les émeutes de Madagascar en 1977 c’était sous la complicité de la france .
    Mr Souef arrêtez votre manipulation , demain vous allez encore nous racontez quel ineptie . Pauvre de vous .

  5. JE PREDIT DEJA LE PROCHAIN DE LA DIPLOMATIE FRANCAISE. LE BLOCAGE DES TRANSFERTS D ARGENT VERS LES COMORES.
    VOYEZ VOUS LES AMIS DE LA FRANCE QUI NE SONT QUE CEUX QUE LES COMORES CONSIDERENT COMME AMIS? ONT PLUS D INTERET AVEC LA FRANCE QU AVEC LES COMORES.
    DONC ILS FERONT CE QUE LA FRANCE LEUR DEMANDERA
    A BON ENTENDEUR!

  6. LE DESPOTE Azali assoumani Mugabe marche sur des œufs.

    La France a décidé de lâcher le dictateur sanguinaire Azali assoumani Mugabe une fois pour toute. Son seul soutien reste les seouds qui sont les pyramanes de ce minuscule État de l’océan Indien.Il faut dire que le colonel Azali assoumani Mugabe est arrivé au pouvoir grâce au Gadeloupeen et ancien ambassadeur de France aux Comores Mr Robby Judes. Preuve en est que lors de son départ une cérémonie d’adieu fut organisée à mitsoudje. Il s’agit de le remercier pour sa participation à la victoire du tyran. En revanche, les évènements électoraux ont mis en orbite un OVNI à la tête de la 5e puissance mondiale. Ce changement imprévu est la cause principale d’une modification de la politique étrangère de la France.

    Cependant, le président comorien le tyran sanguinaire Azali assoumani Mugabe se retrouve coincé dans son projet le plus fou au monde. Ce dernier décide de rester au pouvoir jusqu’à sa mort prévue en 2030. Mais, cette initiative ne plaît pas à la communauté internationale notamment la France qui ne veut pas entendre parler de 2030.

    Il faut noter que le criminel Azali assoumani Mugabe s’est mis lui même dans une position de faiblesse.

    D’abord, il n’a pas évalué sa force et ses faiblesses. Mais, il a décidé de s’éterniser Au pouvoir sans mesurer les conséquences. En dépit d’une opposition en lambeaux mais il n’a pas réussi à trouver la faille pour simuler et dissimuler ses intentions.

    Ensuite, son ministre des affaires étrangères est nul. Il a du mal à comprendre le langage diplomatique. Car, la vraie diplomatie s’effectue en coulisse. D’ailleurs, ses propos sur la France ne font que multiplier la colère de Paris.

    C’est ainsi que deux signaux sont envoyés à l’opposition comorienne afin de multiplier les désobéissances civiles.
    Premièrement, le refoulement des personnes venant de Mayotte .Ces personnes une fois retournées aux Comores constitueraient une bombe à retardement.
    Deuxièmement, la suspension des visas Schengen est un signal adressé à l’opposition. Elle doit impérativement multiplier les manifestations pacifiques afin d’avoir le soutien des pays des droits de l’homme.

    Bref, Azali finir par céder. En effet, il est totalement dépassé par le contexte. Mais il ne finira pas son mandat.

  7. JE DISAIS QUE MEME UN SIMPLE CAILLOU TROUVE TROUVE TOUJOURS UN PROPRIETAIRE ET MAYOTTE APPARTIENT A UNE ESPECE QUI SE NOMMENT LES MAHORAIS. C EST ADIRE TOUS CEUX QUI VIVENT AVEC RESPECT A MAYOTTE ET SANS HAINE ENVERS LES UNS LES AUTRES

  8. Le « mahorais »

    Comment cette espèce d’humain de basse race peut t-il tenir tête au grand, intelligent et civilisé comorien? C’est inconcevable! ce n’est pas dans l’ordre des choses.
    Les Mahorais devraient se soumettre comme les Anjouannais et les Mohéliens.
    Mangeurs de hérissons, crèves la faim!

  9. Toi là,tu es un mytho ou koi???héeeee hum!! Au lieu de dire que l’État comorien fera tous ce qu’il faut afin que les citoyens comoriens puissent avoir tous ce dont ils ont besoin à commencer par le fait de pouvoir ce soigner chez eux et tous le reste tu dis qu’ils iront en Chine,en Tanzanie ou je ne sais pas où. Tsikahou fikiri houkaya mdrou yé rongoziwa nayi mdrou djibou yemdrou pvahé hazitréndwa yéka mdrou nguéna ankili cha mdrou kanika wola mdrou hidwa chasaya yé déya mdrou. Cha yeya woumwa ndami,mina zalwa nimdzadzé mlimadji nambaba mlozi, ntsona mdjomba wakotri hosirikalini

  10. AHHHHHH
    SACHEZ QUE LES MAHORAIS JUBILENT.
    C EST VOUS QUI NE COMPRENEZ TOUJOURS PAS. MEME UN SIMPLE CAILLOU TROUVE TOUJOURS. MAYOTTE APPARTIENT AUX MAHORAIS QUI DECIDENT DE LEUR DESTIN ET LES DESSEINS DES WA NGAZIDJA TOMBERONT TOUJOURS A L EAU.
    JAMAIS VOUS N ARRIVEREZ SOUMETTRE LES MAHORAIS.

  11. Je suis fière d’être Comoriens,et je suis fière que Mr le Président Azali Assoumani sois prédent jusqu’à l’infini et Mr Soefou Elamine sois toujours notre ministre ou plus pour toujours

    • J imagine que comme la majorité des comoriens, tu es fiers d être comorien vivant en France.
      Cessé de vous mentir à vous même en nous affichant votre fausse fierté hypocrite. La preuve tu as besoin de le répéter pour qu on y crois, depuis plus de 40 ans d une indépendance stérile les Comores n ont connue que putch et coup d état, sans parler du niveau de vie désastreuses que les comoriens fuits au péril de leurs vie. Bien-sûr ils fuit vers la France principalement,et surtout vers Mayotte. Être fier de ces origine est une chose, même si les exactions que commettent les dictateur comoriens qui anesthésie la conscience de la population a coup de Mayotte comore, démontre qui il n y’a pas de quoi être fier. Soiyez fier d être comorien chez vous au Comores, mais cette fausse fierté hypocrite que vous afficher ne trompe personnes. Allez vivre au comores, vous tiendrez pas 2 jours, c est ça la réalité.

  12. Tu es vraiment con Mr le ministre ou bien tu as de la merde dans les yeux. Tu devrais réfléchir avant de dire n’importe quoi. Moi même je suis comorien et j’espère que la France annulera aussi les nationalités des binationaux et les aides financières qu’il envoie dans ce pays de merde. Autre chose arrêté de dire que les comoriens sont chez eux à Mayotte alors que tout le monde sait que c’est faux. Mayotte n’a jamais appartenu aux Comores il y a que vous qui le pensiez, Mayotte à fait son choix de rester avec la France et nous autres avons choisi l’indépendance point barre.

  13. Est ce que quelqu’un peut dire à votre génie de ministre que les comoriens qui viennent à Mayotte c’est pour éduquer leurs enfants et se faire soigner ? Et donc ils ne bénéficient pas de leurs droits aux Comores. Quelqu’un peut lui dire que c’est la diaspora comorienne (Qui vit majoritairement en France ) Qui porte ce pays à bout de bras et non lui et son gouvernement ? Et tant que vous u êtes dites-lui aussi que les bi-nationaux ( Comme lui et sa famille n’ont pas besoin de visa et enfin dites-lui même s’il s’en doit royalement que le comorien lambda préfére étudier en France et non en Chine ou en Tanzanie où il n’est pas mieux perçu et accepté… dites-lui…

  14. Qu’est-ce que tu racontes…? Les bi-nationaux n’ont pas besoin de visa et donc ne peuvent en être privés. Ils ont un passeport et une CNI Français. Il faut arrêter d’enfumer le peuple….

    • Pour les franco comoriens qu est ce que la nationalité comorienne leurs apporte concrètement? Même les ministres comoriens dans leurs majorité ainsi que leurs famille ont des papiers français. Demandez vous pourquoi? Est ce normale? pourtant les français ne cherche pas à avoir la nationalité comorienne.

  15. Dans le fond je suis tout à fait d’accord avec Mr le ministre, en espérant que c’est ne pas une politique de récupération,vu l’impopularité du gouvernement d’azali. Je doute également de la sincérité des propos du ministère quand on sait très bien que le président et une partie de son gouvernement sont les marionnettes de la france.vive les comoriens, mort aux voleurs et aux hypocrites Amen

  16. Qu’est ce que vous attendez de prendre Mayotte. ElLe est tellement près de vous. Il suffit comme vous dites de la prendre et on en parle plus. Comme ce fut le cas de la Crimé avec la Russie. Aujourd’hui vous avez encore le droit de dire ce que vous pensez sur Mayotte (la France) mais il faut penser que Ali Soilihi est passé par là. Mayotte est la France et elle restera.

  17. Quel claque!!!! à en lire ces déclarations on pourrait presque penser que notre cher ministre pleur sur cette réaction de la France. Comme si un visa ploquer voulait dire : la fin du monde. Comment pourrait il pensé que la France aurait un intérêt à avoir sur les petites sommes d’argent qui circulent dans notre région ? et comment pourrait il annoncer que si nos malades de pourront pas aller en France ils iront en Chine, pourquoi ne pas avoir notre propre structure hospitalier, nos propres medecins et quand il dit que nos élèves iront ailleurs, mais où ? pourquoi e pas avoir nos propres grandes écoles et nos formateur locaux, tout ça c’est honteux, c’est pour affirmer notre faiblesse et notre incompétence de réaliser des bonnes choses chez nous, de lever la tête et dire chez nous, nous aussi nous avons ceci ou cela. Voila ce que notre ministre a su faire, c’est demander à la France de ne pas bloquer le visa car elle n’aura pas tout cela……..LA FRANCE NE VIS PAS VIA CES PETITS MONNAIS§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

  18. Il faut négocier avec d’autre pays qui acceptera d’accueillir ces comoriens détester par leur pays RN finançant ce pays. Et mieux encore un pays très loin des Comores pour qu’ils ne reviennent pas de si tôt à Mayotte. J’aimerais alors voir la tête de ce ministre car c sur que peuple va manifester. Vive l’éclatement de cet union corrompu et vive la souveraineté sur chaque île. Libre au grand comorien de rejoindre leur frère de Zanzibar. Vive Mayotte française, vive la souveraineté des anjouanais et des moheliens indépendant des grand comorien. Et vive les grands comorien rattachée à leur frère de Zanzibar et daresalam.

  19. Hé mes amis, si ces propos ne sont pas déformés et viennent du ministre, à défaut d’un consensus entre les deux parties, la situation promet d’être difficile pour les uns comme pour les autres. Mayotte sera de plus en plus submergé : les grands comoriens, toujours nombreux en partance pour la France, à croire que leur pays est maudit, vont tenter l’aventure de la Libye et de la Grèce ; sûr, il faudra compter les morts !

Répondre à Louis Philippe Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*